m
0

ASSISES OM WF STATUT JURIDIQUE  | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°231 - 4 p.
Cote : A7654-EG7

Présentation synthétique de la situation économique de la collectivité de Wallis-et-Futuna en 2016.

WALLIS ET FUTUNA ; SITUATION ECONOMIQUE ; HISTOIRE ; STATUT JURIDIQUE ; DEMOGRAPHIE ; PRODUIT INTERIEUR BRUT ; INFLATION ; EMPLOI ; IMPORTATION ; SECTEUR D'ACTIVITE ; STATISTIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 425 p.
Cote : O5236-QI3

De la fin de l'Empire colonial en 1946, à la fermeture du Centre d'Expérimentations du Pacifique (CEP) en 1996 et à l'Accord de Nouméa en 1998, la France n'a cessé de recomposer (souvent par à-coups) sa politique avec ses territoires du Pacifique Sud, ce qui n'a pas manqué d'attirer l'attention et les critiques, parfois violentes, des États et des territoires de la région. La définition et l'articulation des politiques intérieure et extérieure de la France dans le Pacifique Sud sont au coeur du présent ouvrage et posent la question des enjeux nationaux, régionaux et internationaux dont furent investies les îles françaises. Ainsi, l'implantation du CEP en Polynésie française, noyau de la politique de puissance et d'indépendance nationale de la France, a constitué un sujet de fort ressentiment des Océaniens à l'encontre de la France. Ce rejet du nucléaire a peu à peu conduit à la remise en cause de la présence territoriale de la France dans la région, d'autant que la revendication d'indépendance faisait basculer la Nouvelle-Calédonie dans la violence, au cours des années 1980. Parallèlement, durant les quarante années pendant lesquelles ont eu lieu les essais atomiques, Paris n'a pas perçu ses îles océaniennes comme des entités particulières mais les a davantage administrées comme les maillons d'un même Archipel, au service de ses ambitions de puissance. Cet ouvrage est issu de la thèse soutenue par Sarah Mohamed-Gaillard en 2005 à l'Université Paris Sorbonne - Paris IV, intitulée « La politique de la France dans le Pacifique Sud de 1946 à la fin des années 1990 ».
De la fin de l'Empire colonial en 1946, à la fermeture du Centre d'Expérimentations du Pacifique (CEP) en 1996 et à l'Accord de Nouméa en 1998, la France n'a cessé de recomposer (souvent par à-coups) sa politique avec ses territoires du Pacifique Sud, ce qui n'a pas manqué d'attirer l'attention et les critiques, parfois violentes, des États et des territoires de la région. La définition et l'articulation des politiques intérieure et extérieure ...

PACIFIQUE SUD ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; POLITIQUE NUCLEAIRE ; POLYNESIE FRANCAISE ; NOUVELLE CALEDONIE ; HISTOIRE ; POLITIQUE DE DEFENSE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; VANUATU ; WALLIS ET FUTUNA ; GEOPOLITIQUE ; DECOLONISATION ; FORUM DU PACIFIQUE SUD ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; COMMISSION DU PACIFIQUE SUD ; AUSTRALIE ; NOUVELLE ZELANDE ; STATUT JURIDIQUE ; ESSAI NUCLEAIRE ; COOPERATION ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 29 p.
Cote : A7055-QJ9

L'état civil, dans l'outre-mer français, comporte quelques particularités. Celles-ci se fondent sur l'existence, d'une part, d'un statut civil personnel dont bénéficie une partie de ses habitants, d'autre part, du principe de spécialité législative dont l'effet le plus marquant est que les lois et règlements adoptés par le pouvoir central ne s'y appliquent pas de plein droit. Dans les départements d'outre-mer, l'état civil ne présente aucune particularité si ce n'est la persistance d'un statut personnel à Mayotte. En ce qui concerne les autres parties de l'outre-mer français, il faut noter l'existence d'un état civil particulier dans une collectivité d'outre-mer, et en Nouvelle-Calédonie.
L'état civil, dans l'outre-mer français, comporte quelques particularités. Celles-ci se fondent sur l'existence, d'une part, d'un statut civil personnel dont bénéficie une partie de ses habitants, d'autre part, du principe de spécialité législative dont l'effet le plus marquant est que les lois et règlements adoptés par le pouvoir central ne s'y appliquent pas de plein droit. Dans les départements d'outre-mer, l'état civil ne présente aucune ...

DROIT D'OUTRE MER ; ETAT CIVIL ; STATUT PERSONNEL ; DROIT COUTUMIER ; SPECIALITE LEGISLATIVE ; DEPARTEMENT D'OUTRE MER ; POLYNESIE FRANCAISE ; WALLIS ET FUTUNA ; NOUVELLE CALEDONIE ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; SAINT PIERRE ET MIQUELON ; SAINT MARTIN ; SAINT BARTHELEMY ; DROIT COMMUN ; APPLICATION DU DROIT ; CODE CIVIL ; STATUT JURIDIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 142 p.
Cote : O5351-EG7

Ce rapport présente de façon détaillée la situation économique et financière de la collectivité de Wallis-et-Futuna , au travers de données chiffrées et d’analyses sectorielles.

WALLIS ET FUTUNA ; ECONOMIE GENERALE ; SITUATION ECONOMIQUE ; CLIMAT ; HISTOIRE ; STATUT JURIDIQUE ; DEMOGRAPHIE ; EMPLOI ; PRIX ; COMMERCE EXTERIEUR ; FINANCES PUBLIQUES ; AGRICULTURE ; PECHE ; TRANSPORT ; SANTE ; BANQUE ; ENVIRONNEMENT ; MARCHE PUBLIC ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. Vol.32 - n° n°2002/4 - p. 637-645
Cote : A4401-SC3

En 1961, l’île Wallis obtint un statut de territoire d’outre-mer accordant une juridiction de droit particulier aux insulaires regroupés sous l’autorité d’une « chefferie ». Le contact avec les Occidentaux et la conversion au catholicisme entraînèrent, entre autres, l’arrêt des conflits armés, le nivellement des ordres sociaux, l’adoption du modèle chrétien de communauté et de groupe familial. « Ce qui est de valeur supérieure » (‘aliki), dont le roi était jusque-là la référence ultime, trouve désormais son origine en Dieu et perd une partie de sa pertinence. Ces mutations n’altèrent cependant pas l’idée que les Wallisiens se font de leur identité qui a pour référence le « pays » (fenua) dont le « roi » est le garant.
En 1961, l’île Wallis obtint un statut de territoire d’outre-mer accordant une juridiction de droit particulier aux insulaires regroupés sous l’autorité d’une « chefferie ». Le contact avec les Occidentaux et la conversion au catholicisme entraînèrent, entre autres, l’arrêt des conflits armés, le nivellement des ordres sociaux, l’adoption du modèle chrétien de communauté et de groupe familial. « Ce qui est de valeur supérieure » (‘aliki), dont ...

WALLIS ET FUTUNA ; WALLISIEN ; STATUT JURIDIQUE ; CHEFFERIE ; STRUCTURE COUTUMIERE ; ETHNOLOGIE ; ASSISES DES OUTRE-MER ; TERRITOIRE D'OUTRE MER ; HISTOIRE ; CULTURE ; IDENTITE CULTURELLE

... Lire [+]

Z