m
0

Saint-Barth - Finances publiques, fiscalité  | enregistrements trouvés : 55

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°28 - 2 p.
Cote : A3801-FP3

La modification de la loi organique n° 2007-223 en vue de renforcer la compétence fiscale de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy s'est directement inspirée des principes directeurs de la fiscalité internationale. Ainsi, les deux lois organiques modificatrices examinées par le Conseil constitutionnel le 21 janvier 2010 reconnaissent un pouvoir concurrent d'imposer à l'État central et aux deux collectivités d'outre-mer (résidence/source) conformément aux modèles internationaux de convention fiscale bilatérale. Toutefois, en l'absence d'une obligation de communication d'informations à des fins fiscales, la transposition de l'exemple international reste incomplète et peut faire surgir le spectre de la fraude et de l'évasion fiscales à l'échelon national.
La modification de la loi organique n° 2007-223 en vue de renforcer la compétence fiscale de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy s'est directement inspirée des principes directeurs de la fiscalité internationale. Ainsi, les deux lois organiques modificatrices examinées par le Conseil constitutionnel le 21 janvier 2010 reconnaissent un pouvoir concurrent d'imposer à l'État central et aux deux collectivités d'outre-mer (résidence/source) ...

SAINT MARTIN ; FISCALITE ; SAINT BARTHELEMY ; REPARTITION DES COMPETENCES ; IMPOT SUR LE REVENU

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°43 - 2 p.
Cote : A5450-FP3

La collectivité de Saint-Barthélemy étant compétente en matière d'environnement et l'imposition contestée, dont le but est d'inciter à l'enfouissement des câbles aériens, poursuivant un objet environnemental, la collectivité de Saint-Barthélemy est compétente pour instituer une taxe sur les installations aériennes électriques et de télécommunications, alors même que cette taxe porte, notamment, sur des installations de télécommunications et que l'État est compétent en matière de télécommunications.
La collectivité de Saint-Barthélemy étant compétente en matière d'environnement et l'imposition contestée, dont le but est d'inciter à l'enfouissement des câbles aériens, poursuivant un objet environnemental, la collectivité de Saint-Barthélemy est compétente pour instituer une taxe sur les installations aériennes électriques et de télécommunications, alors même que cette taxe porte, notamment, sur des installations de télécommunications et que ...

SAINT BARTHELEMY ; FISCALITE LOCALE ; TAXE ; TELECOMMUNICATIONS ; REPARTITION DES COMPETENCES ; CONSEIL D'ETAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°50 - 5 p.
Cote : A5507-FP3

Le Conseil d'État, saisi d'un recours contentieux contre un acte du conseil territorial de la collectivité d'outre-mer de Saint-Barthélemy intervenant dans le domaine de la loi, statue sur la conformité de cet acte au regard de la Constitution, des lois organiques, des engagements internationaux de la France et des principes généraux du droit.

SAINT BARTHELEMY ; FISCALITE LOCALE ; TAXE ; TELECOMMUNICATIONS ; REPARTITION DES COMPETENCES ; CONSEIL D'ETAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°7 - 7 p.
Cote : A5596-FP3

Les personnes physiques et morales résidant dans la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy demeurent des personnes qui, si elles remplissent les conditions fixées par l'article 4 B du CGI, doivent être regardées comme ayant leur domicile fiscal en France en vue de l'établissement, du recouvrement et du contrôle de toute imposition ou prélèvement obligatoire relevant du domaine de compétence retenu par les autorités nationales.

SAINT BARTHELEMY ; FISCALITE ; PRELEVEMENT OBLIGATOIRE ; IMPOT ; REPARTITION DES COMPETENCES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°26 - 4 p.
Cote : A6903-FP3

Le tribunal administratif de Montreuil juge que des revenus de remplacement versés par Pôle emploi en Guadeloupe, mais qui résultaient d'une activité exercée à Saint-Barthélemy, ne sont pas de revenus de source française imposables en France.

IMPOT SUR LE REVENU ; SAINT BARTHELEMY ; CONSEIL D'ETAT ; COLLECTIVITE D'OUTRE MER ; REPARTITION DES COMPETENCES ; EVASION FISCALE ; SYSTEME FISCAL ; FISCALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°118 - p. 4-5
Cote : A3743-FP3

L'extension des compétences fiscales des collectivités d'outre-mer de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy était une exigence que réalisent les lois organiques du 25 janvier 2010 en levant l'interprétation restrictive des dispositions de la loi organique statutaire du 21 février 2007 qui privait ces collectivités d'une part de leurs ressources propres.
-Loi organique n° 2010-92 du 25 janvier 2010 modifiant le livre III de la sixième partie du code général des collectivités territoriales relatif à Saint-Martin consultable sur site : http://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?cidTexte=JORFTEXT000021740942
- Loi organique n° 2010-93 du 25 janvier 2010 tendant à permettre à Saint-Barthélemy d'imposer les revenus de source locale des personnes établies depuis moins de cinq ans consultable sur site : http://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?cidTexte=JORFTEXT000021740972
L'extension des compétences fiscales des collectivités d'outre-mer de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy était une exigence que réalisent les lois organiques du 25 janvier 2010 en levant l'interprétation restrictive des dispositions de la loi organique statutaire du 21 février 2007 qui privait ces collectivités d'une part de leurs ressources propres.
-Loi organique n° 2010-92 du 25 janvier 2010 modifiant le livre III de la sixième partie du ...

SAINT MARTIN ; SAINT BARTHELEMY ; FISCALITE ; CONSEIL D'ETAT ; CONSEIL CONSTITUTIONNEL ; ARTICLE 74 ; LOI ORGANIQUE ; REPARTITION DES COMPETENCES ; IMPOT SUR LE REVENU ; EVASION FISCALE ; SYSTEME FISCAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 2 p.
Cote : A8366-FP3

La loi de finances pour 2019 a instauré une nouvelle formule de dispositif zoné en lieu et place de l’ancien dispositif de ZFA : la zone franche d’activités nouvelle génération (ZFANG). Ce nouveau régime comporte des avancées. Toutefois, en Guadeloupe, des associations de commerçants, des experts comptables, et des avocats alertent sur les effets négatifs de cette nouveau dispositif. Isabel Michel-Gabriel, avocat fiscaliste au Barreau de la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy met en garde sur la suppression des dispositifs zonés ZFU et ZRR au profit d’une nouvelle génération de ZFA qui pour elle s’accompagnera d’effets pervers en outre-mer.
La loi de finances pour 2019 a instauré une nouvelle formule de dispositif zoné en lieu et place de l’ancien dispositif de ZFA : la zone franche d’activités nouvelle génération (ZFANG). Ce nouveau régime comporte des avancées. Toutefois, en Guadeloupe, des associations de commerçants, des experts comptables, et des avocats alertent sur les effets négatifs de cette nouveau dispositif. Isabel Michel-Gabriel, avocat fiscaliste au Barreau de la ...

LOI DE FINANCES ; FISCALITE ; ZONE FRANCHE ; EXONERATION FISCALE ; FINANCES PUBLIQUES ; GUADELOUPE ; SAINT MARTIN ; SAINT BARTHELEMY

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z