m
0

Documents  MIGRATION JOURNALIERE | enregistrements trouvés : 13

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 160 - 2 p.
Cote : A8907-TR3

Entre 2006 et 2016, à La Réunion, la population augmente à un rythme deux fois plus rapide qu’en métropole. L’emploi accompagne cette croissance démographique : il progresse huit fois plus rapidement qu’au niveau national. En 2016, quatre personnes en emploi sur dix travaillent en dehors de la commune où elles vivent, la moitié d’entre elles en dehors de leur intercommunalité.

LA REUNION ; STATISTIQUE ; EMPLOI ; MIGRATION JOURNALIERE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°17 - 2 p.
Cote : A6307-CO2

En 2012, parmi les 33 200 personnes qui occupent un emploi à Mayotte, quatre personnes sur dix travaillent en dehors de leur commune. L’emploi étant concentré à Mamoudzou, 9 400 personnes viennent de toutes les communes de l’île pour y travailler chaque jour. Elles participent ainsi à l’engorgement du réseau routier notamment aux abords du chef-lieu.

MAYOTTE ; TRANSPORT ; MIGRATION JOURNALIERE ; STATISTIQUE ; TRANSPORT EN COMMUN ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°44 - 2 p.
Cote : A6907-CO2

En 2013, 71 950 actifs martiniquais quittent leur commune de résidence pour se rendre à leur travail. La part de ces navetteurs a augmenté de 7 points depuis 1999, passant de 49 % à 56 % des actifs occupés, témoignant de la déconnexion progressive entre lieu de domicile et lieu de travail. Les navetteurs se rendent pour près de 60 % à Fort-de-France et au Lamentin et 90 % se déplacent en voiture.

MARTINIQUE ; STATISTIQUE ; TRANSPORT ; MIGRATION JOURNALIERE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°44 - 2 p.
Cote : A6906-CO2

En Guyane en 2013, 20 000 actifs quittent quotidiennement leur commune de résidence pour se rendre à leur travail. Le mode de transport pour réaliser ces déplacements reste essentiellement la voiture.

GUYANE ; STATISTIQUE ; MIGRATION JOURNALIERE ; TRANSPORT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°44 - 2 p.
Cote : A6905-CO2

En Guadeloupe en 2013, 71 000 actifs quittent quotidiennement leur commune de résidence pour se rendre à leur travail, et 65 000 d’entre eux utilisent la voiture. La part de navetteurs a augmenté de 6 points depuis 1999, témoignant de la déconnexion progressive entre lieu de domicile et lieu de travail. 60 % des navetteurs vont travailler dans la Communauté d’Agglomération de Cap Excellence et 10 % dans la commune de Basse-Terre. Le mode de transport privilégié pour ces déplacements est la voiture.
En Guadeloupe en 2013, 71 000 actifs quittent quotidiennement leur commune de résidence pour se rendre à leur travail, et 65 000 d’entre eux utilisent la voiture. La part de navetteurs a augmenté de 6 points depuis 1999, témoignant de la déconnexion progressive entre lieu de domicile et lieu de travail. 60 % des navetteurs vont travailler dans la Communauté d’Agglomération de Cap Excellence et 10 % dans la commune de Basse-Terre. Le mode de ...

GUADELOUPE ; TRANSPORT ; STATISTIQUE ; MIGRATION JOURNALIERE ; MOYEN DE TRANSPORT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°6 - 20 p.
Cote : A6288-CO2

La Guadeloupe doit faire face à des objectifs ambitieux en matière de maîtrise de la demande énergétique, de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de développement des énergies renouvelables en 2020. Le transport, secteur le plus consommateur d'énergie en Guadeloupe, est à l'origine d'une part importante des rejets de polluants et de gaz à effet de serre, principalement du dioxyde de carbone (CO2). En Guadeloupe, le transport est comme en
France métropolitaine, le poste de dépenses le plus important des ménages,
devant l’alimentation et le logement. En
2011, il représente 23 % du budget des
familles (hors santé et habillement) soit un
point de plus qu’en France métropolitaine.
La Guadeloupe doit faire face à des objectifs ambitieux en matière de maîtrise de la demande énergétique, de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de développement des énergies renouvelables en 2020. Le transport, secteur le plus consommateur d'énergie en Guadeloupe, est à l'origine d'une part importante des rejets de polluants et de gaz à effet de serre, principalement du dioxyde de carbone (CO2). En Guadeloupe, le transport est comme ...

GUADELOUPE ; TRANSPORT ; AUTOMOBILE ; MOYEN DE TRANSPORT ; POLLUTION ATMOSPHERIQUE ; TRANSPORT EN COMMUN ; MIGRATION JOURNALIERE ; BUDGET DES MENAGES ; PRIX ; PRODUIT PETROLIER ; STATISTIQUE ; ASSURANCES ; CONSOMMATION D'ENERGIE ; CARBURANT ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ENVIRONNEMENT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°4 - 6 p.
Cote : A5972-CO2

Etude sur les déplacements domicile-travail à La Réunion en 2011. En 2011, les trois quarts des travailleurs utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail, contribuant à l'engorgement des réseaux routiers aux heures de pointe. Le recours au transport en commun reste faible et stagne à 5 % depuis 1999. Quatre personnes en emploi sur dix travaillent en dehors de leur commune de résidence.

LA REUNION ; TRANSPORT URBAIN ; TRANSPORT EN COMMUN ; STATISTIQUE ; MIGRATION JOURNALIERE ; PARC AUTOMOBILE ; CIRCULATION ROUTIERE ; TRANSPORT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 50 - 6 p.
Cote : A9435-TR3

Un nombre important de jeunes Réunionnais connaissent de grandes difficultés pour accéder à un diplôme puis pour s’insérer sur le marché de l’emploi. La majorité d’entre eux bénéficient néanmoins près de chez eux d’équipements et services destinés à favoriser leur insertion sociale et professionnelle. Les temps de trajet aux services d’information et d’accès aux droits ainsi qu’aux équipements sportifs et culturels sont globalement très courts, et ce malgré une moindre densité d’équipements qu’en métropole. Les temps de trajet s’allongent cependant pour les services liés à l’emploi et pour les lieux de formation.
Six jeunes sur dix vivent dans des quartiers proches de centres-villes qui offrent une très grande accessibilité aux équipements. Malgré cela, nombre d’entre eux peinent à sortir de la précarité. En revanche, les jeunes vivant dans les cirques, dans les territoires isolés des Hauts et dans les communes rurales du Sud-Est cumulent éloignement des services et difficultés sociales.
Un nombre important de jeunes Réunionnais connaissent de grandes difficultés pour accéder à un diplôme puis pour s’insérer sur le marché de l’emploi. La majorité d’entre eux bénéficient néanmoins près de chez eux d’équipements et services destinés à favoriser leur insertion sociale et professionnelle. Les temps de trajet aux services d’information et d’accès aux droits ainsi qu’aux équipements sportifs et culturels sont globalement très courts, ...

LA REUNION ; EMPLOI DES JEUNES ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; JEUNE ; MIGRATION JOURNALIERE ; TRANSPORT ; EQUIPEMENT ADMINISTRATIF ; EQUIPEMENT SPORTIF ; EQUIPEMENT CULTUREL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°173 - 2 p.
Cote : A4269-TR3

En vingt ans, les déplacements domicile-travail entre communes se sont grandement intensifiés. En 1990, 28 % des travailleurs quittaient leur commune pour aller travailler. En 2007, ils sont 38 %. L’augmentation de ces déplacements provient d’un changement des modes de vie : on habite moins souvent sur la commune où on travaille. Dans le même temps, la fonction résidentielle de certaines communes s’est affirmée.

LA REUNION ; STATISTIQUE ; TRAVAIL ; MIGRATION JOURNALIERE ; MODE DE VIE ; EMPLOI

... Lire [+]

Z