m
0

Documents  Insee Analyses Guadeloupe | enregistrements trouvés : 20

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°3 - 4 p.
Cote : A6032-TR3

Les fonctions exercées à Pointe-à-Pitre, à Sainte-Anne, ou à Basse-Terre ne sont pas les mêmes. En 2011, les fonctions liées aux services à la personne (administration, éducation-formation, santé, action sociale, services de proximité…) représentent un emploi sur deux en Guadeloupe. Elles se développent sur le territoire en fonction de la présence de la population. Les fonctions liées aux prestations intellectuelles, à la conception-recherche, au commerce inter-entreprises, à la gestion ou à la culture et aux loisirs représentent un cinquième de l’emploi régional, soit une part de 3 points plus importante qu’en 1999.
Les fonctions exercées à Pointe-à-Pitre, à Sainte-Anne, ou à Basse-Terre ne sont pas les mêmes. En 2011, les fonctions liées aux services à la personne (administration, éducation-formation, santé, action sociale, services de proximité…) représentent un emploi sur deux en Guadeloupe. Elles se développent sur le territoire en fonction de la présence de la population. Les fonctions liées aux prestations intellectuelles, à la conception-recherche, ...

GUADELOUPE ; EMPLOI ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°5 - 4 p.
Cote : A6150-EG7

En 2010, la valeur ajoutée générée par les entreprises implantées en Guadeloupe atteint 2,7 milliards d’euros. Le secteur du commerce dégage à lui seul plus du quart de la valeur ajoutée produite. La construction, secteur clé de la Guadeloupe n’en génère que 10 %.

GUADELOUPE ; SITUATION ECONOMIQUE ; STATISTIQUE ; GESTION D'ENTREPRISE ; SECTEUR D'ACTIVITE ; COMMERCE ; INDUSTRIE ; ECONOMIE GENERALE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°6 - 4 p.
Cote : A6240-TR2

Aux Antilles-Guyane, le rythme de travail est moins contraint qu’au niveau national mais les pénibilités physiques y sont plus fréquentes. En Guadeloupe, 36 % des salariés sont concernés par au moins trois contraintes physiques et 27 % par au moins trois contraintes de rythme. Les contraintes machiniques sont plus pesantes que la pression temporelle.

GUADELOUPE ; CONDITIONS DE TRAVAIL ; STATISTIQUE ; GUYANE ; MARTINIQUE ; DUREE DU TRAVAIL ; ACCIDENT DU TRAVAIL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°7 - 4 p.
Cote : A6289-CA2

La Guadeloupe présente des atouts à préserver, mais aussi des fragilités à prendre en compte afin de maintenir ou de rechercher les équilibres pour chacun des volets qui constituent le développement durable : environnement, économie et société. Face à une consommation énergétique croissante dans notre département, le potentiel de développement des énergies renouvelables constitue un enjeu important. C'est également le cas pour l'agriculture, qui devra poursuivre sa mutation vers une agriculture durable et la valorisation des déchets ou l'on note des avancées mais qui dispose encore de marges de progrès importants.
La Guadeloupe présente des atouts à préserver, mais aussi des fragilités à prendre en compte afin de maintenir ou de rechercher les équilibres pour chacun des volets qui constituent le développement durable : environnement, économie et société. Face à une consommation énergétique croissante dans notre département, le potentiel de développement des énergies renouvelables constitue un enjeu important. C'est également le cas pour l'agriculture, qui ...

GUADELOUPE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; CONSOMMATION D'ENERGIE ; ECOSYSTEME ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN ; PATRIMOINE NATUREL ; EAU POTABLE ; RISQUE NATUREL ; DEVELOPPEMENT LOCAL ; TRAITEMENT DES DECHETS ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°8 - 4 p.
Cote : A6308-EG1

En 2011, en Guadeloupe, le revenu disponible médian s’élève à 18 720 € annuels. Entre 2001 et 2011, il a augmenté de 33 %, soit une hausse plus dynamique qu’en France métropolitaine et dans les autres Départements Français d’Amérique (DFA).

GUADELOUPE ; NIVEAU DE VIE ; POUVOIR D'ACHAT ; REVENU ; STATISTIQUE ; DEPENSE DES MENAGES ; CONSOMMATION DES MENAGES ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°9 - 4 p.
Cote : A6602-QS2

Au 1er janvier 2013, 402 119 habitants résident en Guadeloupe. Sur les cinq dernières années, l’accroissement annuel est quasi nul (+ 0,02 %). Les départs tendent à être plus nombreux que les arrivées et annulent l’excédent naturel. Ces flux d’entrées et de sorties ont également des conséquences sur la structure de la population. Le vieillissement de la population s’accélère tandis que le déséquilibre entre les hommes et les femmes s’accentue.

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; DEMOGRAPHIE ; RECENSEMENT ; MIGRATION ; NATALITE ; MORTALITE ; FAMILLE ; MENAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°10 - 4 p.
Cote : A6753-EG7

En 2015, l’écart de prix entre la Guadeloupe et la France métropolitaine atteint 12,5 %. La différence de prix est particulièrement importante pour l’alimentation, l’un des premiers postes de consommation des Guadeloupéens. Les prix de l’alimentaire sont ainsi supérieurs de 32,9 %. Les prix de la santé, qui représentent 12,3 % des dépenses d’un ménage guadeloupéen, sont également plus élevés de 18,7 %.

GUADELOUPE ; PRIX ; FRANCE METROPOLITAINE ; COMPARAISON ; CONSOMMATION DES MENAGES ; PRIX DE DETAIL ; PRODUIT ALIMENTAIRE ; POUVOIR D'ACHAT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°16 - 4 p.
Cote : A7156-EG7

Le secteur marchand guadeloupéen reste l’un des premiers contributeurs de la création de richesses dans l'économie régionale. Le montant des richesses créées par ce secteur atteint 2,7 milliards d'euros en 2012. Le secteur du commerce reste dynamique et conserve sa place de leader. Cependant, il a été mis à mal avec l'essoufflement de la consommation des ménages observée en fin d'année. Secteur clé de l'économie guadeloupéenne, le secteur de la construction vit encore en 2012 une sortie de crise difficile. Le manque de projets structurants de travaux publics se fait toujours ressentir. Aussi, l'économie guadeloupéenne reste fragile.
Le secteur marchand guadeloupéen reste l’un des premiers contributeurs de la création de richesses dans l'économie régionale. Le montant des richesses créées par ce secteur atteint 2,7 milliards d'euros en 2012. Le secteur du commerce reste dynamique et conserve sa place de leader. Cependant, il a été mis à mal avec l'essoufflement de la consommation des ménages observée en fin d'année. Secteur clé de l'économie guadeloupéenne, le secteur de la ...

GUADELOUPE ; SECTEUR PRIVE ; COMMERCE ; SITUATION ECONOMIQUE ; BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ; SECTEUR D'ACTIVITE ; CONSOMMATION DES MENAGES ; INDUSTRIE ; STATISTIQUE ; ECONOMIE GENERALE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°18 - 4 p.
Cote : A7187-QS5

Les Guadeloupéens sont plus souvent victimes de délinquance d’appropriation que les les habitants de l’hexagone ou les Martiniquais. En particulier, les cambriolages et les vols avec violence sont significativement plus fréquents. Il en ressort un sentiment d’insécurité très fort parmi la population guadeloupéenne : ce sentiment est par ailleurs exacerbé chez les femmes, les seniors, les victimes et dans les quartiers ayant mauvaise réputation. Toutefois, la Guadeloupe compte autant de victimes que l’Hexagone pour un certain nombre de délinquances : vols de véhicules motorisés et vélos, vols à l’intérieur des voitures, vols sans violence, insultes, menaces et violences physiques ou sexuelles.
Les Guadeloupéens sont plus souvent victimes de délinquance d’appropriation que les les habitants de l’hexagone ou les Martiniquais. En particulier, les cambriolages et les vols avec violence sont significativement plus fréquents. Il en ressort un sentiment d’insécurité très fort parmi la population guadeloupéenne : ce sentiment est par ailleurs exacerbé chez les femmes, les seniors, les victimes et dans les quartiers ayant mauvaise réputation. ...

GUADELOUPE ; DELINQUANCE ; SECURITE PUBLIQUE ; ORDRE PUBLIC ; VIOLENCE ; DELIT ; INSECURITE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°19 - 4 p.
Cote : A7253-QS5

En Guadeloupe, les inégalités entre les femmes et les hommes s’observent aux différents âges de la vie. En matière d’éducation, d’insertion professionnelle, d’emploi ou de conditions de vie, les différences entre les deux sexes sont d’amplitude variable, mais presque toujours le plus souvent défavorables aux Guadeloupéennes. Moins présentes dans les filières les plus sélectives, davantage au chômage ou en emploi sous-qualifié, moins bien payées, elles sont toutefois plus souvent scolarisées, réussissent mieux leur scolarité et vivent plus longtemps que les Guadeloupéens.
En Guadeloupe, les inégalités entre les femmes et les hommes s’observent aux différents âges de la vie. En matière d’éducation, d’insertion professionnelle, d’emploi ou de conditions de vie, les différences entre les deux sexes sont d’amplitude variable, mais presque toujours le plus souvent défavorables aux Guadeloupéennes. Moins présentes dans les filières les plus sélectives, davantage au chômage ou en emploi sous-qualifié, moins bien payées, ...

FEMME ; GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; PARITE ; DISCRIMINATION SEXUELLE ; EDUCATION ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; EMPLOI ; CONDITION DE VIE ; SCOLARISATION ; NIVEAU SCOLAIRE

... Lire [+]

Z