m
0

Documents  | enregistrements trouvés : 200

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. Volume 20 - n° 1
Cote : A9601-CA4

La gestion de la conservation de la biodiversité marine pose des défis sociaux et politiques nécessitant un éclairage que peuvent apporter les sciences humaines. Les aires marines protégées, outil utilisé par la France, concernent les départements d’outre-mer, notamment par la création d’un Parc naturel marin à la Martinique. Comment les dimensions humaines – ici la pêche artisanale – sont-elles prises en compte dans le modèle de conception du Parc ?
- Le parc naturel marin de Martinique est créé, Actu-environnement, 9 mai 2017
La gestion de la conservation de la biodiversité marine pose des défis sociaux et politiques nécessitant un éclairage que peuvent apporter les sciences humaines. Les aires marines protégées, outil utilisé par la France, concernent les départements d’outre-mer, notamment par la création d’un Parc naturel marin à la Martinique. Comment les dimensions humaines – ici la pêche artisanale – sont-elles prises en compte dans le modèle de conception du ...

MARTINIQUE ; BIODIVERSITE ; AIRE MARINE PROTEGEE ; RESERVE NATURELLE MARINE ; PARC NATUREL MARIN ; PECHE ; MILIEU MARIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 1 p.
Cote : A9640-CA1

A défaut d’être achevée, la Nouvelle route du littoral de l’île de La Réunion bénéficie désormais de son viaduc, le plus long de France. 5,3 km ont été bâtis dans l’océan Indien.

LA REUNION ; VOIRIE ; AMENAGEMENT URBAIN ; ROUTE ; INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT ; PONT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 113 p.
Cote : R2029-RE2

Cette recherche a pour objectif d’étudier les arguments et stratégies de communication utilisés par les acteur/trice·s impliqué·e·s dans le débat public du projet minier Montagne d’Or en Guyane lors du débat public qui a eu lieu de mars à septembre 2018. Nous avons constitué deux corpus de documents audiovisuels. Le premier est composé de médias professionnels ; le second de productions militantes. L’analyse des cadres d’énonciation, des thèmes et de la mise en scène des acteurs du débat a permis de révéler des conceptions idéologiques opposées régies par des panoplies interprétatives différentes. Les acteurs favorables au projet ont massivement investis les médias régionaux qui leur ont proposé une couverture médiatique favorable. Ils ont développé un discours de la promesse centré sur le développement économique. Les opposant·e·s ont bénéficié d’un traitement médiatique national bienveillant dans lesquels ils ont développé une argumentation autour des fausses promesses du projet et des ses risques environnementaux. Ils ont aussi développé sur les plateformes de réseaux sociaux numériques plusieurs formes de médiactivisme alliant critique contre-hégémonique et critique expressiviste en utilisant des codes propres à la culture web. Enfin, ce débat a permis la revitalisation d’un militantisme propre aux peuples premiers de Guyane, et a interrogé ce qui constitue la société guyanaise.
Cette recherche a pour objectif d’étudier les arguments et stratégies de communication utilisés par les acteur/trice·s impliqué·e·s dans le débat public du projet minier Montagne d’Or en Guyane lors du débat public qui a eu lieu de mars à septembre 2018. Nous avons constitué deux corpus de documents audiovisuels. Le premier est composé de médias professionnels ; le second de productions militantes. L’analyse des cadres d’énonciation, des thèmes ...

GUYANE ; ORPAILLAGE ; MINE ; COMMUNICATION ; DEBAT IDEOLOGIQUE ; MEDIA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 102 p.
Cote : R2038-AG0

Dans la région de l'Océan Indien, les pays insulaires qui composent la Commission de l'Océan Indien, sont confrontés à de nombreux enjeux qui impactent leur filière agricole et par conséquent leur développement, à travers l'importance de ce secteur et la place qu'il occupe dans ces économies. Ces défis remettent en cause la sécurité alimentaire de ces Etats, mais également leurs capacités à protéger la biodiversité locale et à s'adapter au changement climatique. La recherche agronomique pour le développement s'efforce, à travers les projets qu'elle élabore et implémente en coopération avec d'autres acteurs du développement, qui représentent une grande diversité dans la zone, d'apporter des réponses aux problématiques qu'elle identifie et à leurs effets. Ces initiatives permettent d'apporter des solutions tant en amont des enjeux, que pour palier à leurs effets, et peuvent avoir un impact à différentes échelles géographiques. Mais dans une zone composée de pays connaissant de grandes disparités tant économiques, que politiques, où les strates diplomatiques se superposent mais dont les défis sont communs, la recherche agronomique et ses partenaires se retrouvent confrontés à des éléments qui freinent leurs possibilités de coopération et de mise en oeuvre des projets. Dans ce contexte, la Plateforme Régionale de Recherche Agronomique pour le Développement ambitionne de réduire l'impact de ces freins sur les relations entre parties prenantes et la mise en oeuvre de projets. Pour cela, elle propose une facilitation des échanges de données et une réduction de l'asymétrie d'information sur les activités et possibles apports de la recherche agronomique. Elle met ainsi en place des outils qu'elle met à disposition des partenaires, permettant de répertorier, de structurer et d'analyser les initiatives, leurs résultats et le rôle des acteurs dans la zone.
Dans la région de l'Océan Indien, les pays insulaires qui composent la Commission de l'Océan Indien, sont confrontés à de nombreux enjeux qui impactent leur filière agricole et par conséquent leur développement, à travers l'importance de ce secteur et la place qu'il occupe dans ces économies. Ces défis remettent en cause la sécurité alimentaire de ces Etats, mais également leurs capacités à protéger la biodiversité locale et à s'adapter au ...

OCEAN INDIEN ; LA REUNION ; MAYOTTE ; AGRICULTURE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; COOPERATION AGRICOLE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; ECONOMIE AGRICOLE ; CENTRE DE COOPERATION INTERNATIONALE EN RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ; ENVIRONNEMENT ; ALIMENTATION ; COMMISSION DE L'OCEAN INDIEN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 600 p.
Cote : R2030-QJ9

L’érosion de la biodiversité et le changement climatiques sont des menaces notoires pour l’avenir de l’humanité. Or, certaines réactions à ces deux mouvements convergents sont, justement, du ressort des sociétés humaines. Partant du postulat que les ambitions politiques sont favorables à la pérennité du patrimoine naturel, le droit, qui en accompagne la mise en œuvre, peut alors constituer un bouclier de ce patrimoine naturel. On attend en effet du droit qu’il canalise « effectivement » des comportements dans le sens plébiscité par une société. Il ne fait hélas pourtant pas toujours mouche en ce domaine. En particulier, la Nouvelle-Calédonie est un hotspot de biodiversité exposée à de lourds effets du réchauffement climatique. Elle dispose d’un statut sui generis au sein de la République française qui laisse une place des plus importantes aux institutions locales en matière environnementale. L’effectivité du droit de l’environnement y mérite une réflexion spécifique. En particulier, deux pistes pourraient être explorées pour permettre un meilleur ajustement des prescriptions juridiques et des comportements adoptés par leurs destinataires. La première consiste à adopter le droit de l’environnement dans des conditions qui favorisent non seulement la cohérence et la robustesse de son architecture mais aussi la pertinence de son contenu au regard des réalités locales. La seconde vise à assortir ces prescriptions de sanctions réalistes et stimulant leur respect par leurs destinataires.
L’érosion de la biodiversité et le changement climatiques sont des menaces notoires pour l’avenir de l’humanité. Or, certaines réactions à ces deux mouvements convergents sont, justement, du ressort des sociétés humaines. Partant du postulat que les ambitions politiques sont favorables à la pérennité du patrimoine naturel, le droit, qui en accompagne la mise en œuvre, peut alors constituer un bouclier de ce patrimoine naturel. On attend en effet ...

NOUVELLE CALEDONIE ; DROIT DE L'ENVIRONNEMENT ; BIODIVERSITE ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ; NORME JURIDIQUE ; DROIT COUTUMIER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 6 p.
Cote : CU_3

L’objectif est ici de présenter les éléments essentiels de la genèse du créole réunionnais, ainsi que sa situation sociolinguistique actuelle, puis quelques aspects du «profil» linguistique de cette langue : lexique, phonologie, grammaire. On abordera également la question d’une graphie acceptable par tous dans un contexte de concurrence avec le français. Enfin, on conclura par des remarques sur la question récurrente et persistante de l’avenir du créole réunionnais.
L’objectif est ici de présenter les éléments essentiels de la genèse du créole réunionnais, ainsi que sa situation sociolinguistique actuelle, puis quelques aspects du «profil» linguistique de cette langue : lexique, phonologie, grammaire. On abordera également la question d’une graphie acceptable par tous dans un contexte de concurrence avec le français. Enfin, on conclura par des remarques sur la question récurrente et persistante de ...

LA REUNION ; CREOLE ; LANGUE CREOLE ; LANGUE ; LANGUE FRANCAISE ; FRANCOPHONIE ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 2020-3 - 21 p.
Cote : A9622-VP8

Dans le cadre du processus de décolonisation négocié dans lequel s’est engagée la Nouvelle-Calédonie, l’accord de Nouméa a exploré la voix d’un nouveau modèle de souveraineté, en reconnaissant que la souveraineté du peuple kanak est un préalable à la fondation d’une « nouvelle souveraineté, partagée dans un destin commun » (Préambule de l’Accord de Nouméa, 1998). Au lendemain de la consultation référendaire sur le transfert des dernières compétences régaliennes, il paraît important d’analyser l’émergence de cette « souveraineté partagée » et de s’interroger sur son contenu et ses liens avec les notions de « décolonisation » et d’« indépendance », qui ont été largement revisitées ces dernières décennies. Ensuite, dans le prolongement de travaux antérieurs (Prinsen et Blaise, 2017), nous interrogeons l’hypothèse de l’émergence d’une souveraineté “îlienne” en Nouvelle-Calédonie et concluons sur les avancées du processus de décolonisation. L’originalité de notre démarche réside dans son caractère pluridisciplinaire, croisant approches juridique, politique et économique
Dans le cadre du processus de décolonisation négocié dans lequel s’est engagée la Nouvelle-Calédonie, l’accord de Nouméa a exploré la voix d’un nouveau modèle de souveraineté, en reconnaissant que la souveraineté du peuple kanak est un préalable à la fondation d’une « nouvelle souveraineté, partagée dans un destin commun » (Préambule de l’Accord de Nouméa, 1998). Au lendemain de la consultation référendaire sur le transfert des dernières ...

NOUVELLE CALEDONIE ; DECOLONISATION ; SOUVERAINETE NATIONALE ; INDEPENDANCE ; REFERENDUM ; CONSULTATION LOCALE ; CANAQUE ; ACCORD DE NOUMEA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 47 - 6 p.
Cote : A9706-RE2

L’économie calédonienne est souvent présentée comme centrée sur l’exploitation du nickel, moteur de sa croissance et vecteur de rééquilibrage. L’évaluation des effets d’entraînement du secteur de la mine/métallurgie est proposée sous l’angle de l’emploi salarié et conclut que 24 % des emplois du privé dépendent directement ou indirectement de l’exploitation du nickel.
- Nouvelle-Calédonie la 1ère (16/04/2021) - Le nickel : un poids lourd de l’emploi en Nouvelle-Calédonie
- Actu.Nc(14/04/2021) - Nickel : cartographie d’un secteur aux retombées économiques majeures
L’économie calédonienne est souvent présentée comme centrée sur l’exploitation du nickel, moteur de sa croissance et vecteur de rééquilibrage. L’évaluation des effets d’entraînement du secteur de la mine/métallurgie est proposée sous l’angle de l’emploi salarié et conclut que 24 % des emplois du privé dépendent directement ou indirectement de l’exploitation du nickel.
- Nouvelle-Calédonie la 1ère (16/04/2021) - Le nickel : un poids lour...

NOUVELLE CALEDONIE ; MATIERE PREMIERE ; ECONOMIE DES MATIERES PREMIERES ; NICKEL ; EMPLOI ; STATISTIQUE ; SECTEUR PRIVE ; SOUS TRAITANCE ; SALAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 10-11 - 3 p.
Cote : A9645-AD2

Le projet de loi dit 4D a été transmis au Conseil d'État. Après avoir été baptisé 3D (différenciation, décentralisation, déconcentration), puis 4D (en ajoutant la décomplexification), le texte s'intitule désormais projet de loi relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale. - Fort de 8 titres et de 66 articles, il affiche une volonté politique mais ne paraît pas la traduire totalement en actes. On retrouve bien sûr le leitmotiv de simplification des procédures, déjà largement mis en œuvre dans la récente loi ASAP du 7 décembre 2020. - On identifie également une volonté de reconnaître une différenciation territoriale, annoncée depuis le projet de loi de réforme constitutionnelle avorté, mais les développements relatifs à la déconcentration et à la décentralisation demeurent techniques et peu politiques ou stratégiques, avec des dispositions parfois sans grand rapport avec l'intitulé du texte
Le projet de loi dit 4D a été transmis au Conseil d'État. Après avoir été baptisé 3D (différenciation, décentralisation, déconcentration), puis 4D (en ajoutant la décomplexification), le texte s'intitule désormais projet de loi relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale. - Fort de 8 titres et de 66 articles, il affiche une volonté politique mais ...

DECENTRALISATION ; COLLECTIVITE TERRITORIALE ; PROJET DE LOI ; DROIT A LA DIFFERENCIATION ; DECONCENTRATION ; DROIT A L'EXPERIMENTATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 5 - 1 p.
Cote : A9655-AD3

Il résulte du II de l'article 192 du décret n° 2011-1040 du 29 août 2011 que les indemnités que peut percevoir le président du centre de gestion et de formation, établissement public local à caractère administratif, doivent être regardées comme de même nature que celles qui sont prévues pour l'exercice des fonctions électives locales.

POLYNESIE FRANCAISE ; CONSEIL D'ETAT ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF ; HAUT COMMISSAIRE ; INCOMPATIBILITE PARLEMENTAIRE ; GOUVERNEMENT LOCAL ; ASSEMBLEE LOCALE

... Lire [+]

Z