m
0
     
Article

H 0 Les comptes économiques de la Guadeloupe en 2008 : Premiers signes de crise

En 2008, les premiers signes de la crise économique se font sentir en cours d’année : le Produit intérieur brut (PIB) guadeloupéen progresse encore de 1,1 % en monnaie constante, mais c’est le plus mauvais chiffre de ces dernières années. Après les 2,6 % observés en 2007, la croissance s’établit à un rythme nettement inférieur à la moyenne de la décennie passée (3,1 %). Le repli de l’activité est principalement dû à la diminution de la demande intérieure. L’investissement, principal moteur de la croissance en 2007, a fléchi, et la consommation des ménages s’est encore essoufflée. Le blocage de l’économie en fin d’année, la dégradation du marché du travail et le regain de tensions sur les prix peuvent expliquer pour partie ce phénomène. Par ailleurs, le déficit du commerce extérieur s’aggrave : les importations progressent, tandis que les exportations chutent, ce qui entrave la croissance. Tous les secteurs connaissent un ralentissement de leur activité. La croissance régionale, légèrement supérieure à la croissance française (+0,4 %), permet néanmoins au Pib par habitant guadeloupéen de progresser de 0,5 % en 2008, compte tenu d’une croissance démographique estimée à 0,6 % : il dépasse 17 800 euros.
Article consultable à l'adresse suivante : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/guadeloupe/themes/comptes_eco/comptesRapides2008/ComptesRapides2008_ga.pdf

Numéro : n°12

Date de publication : Septembre 2009

Domaine : Economie générale - Situation économique (EG7)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Collation : tabl.

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z