m
0
     
Article

H 0 Le rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe, mémoire, histoire et « révisionnisme » 1802-2002

H

Régent Frédéric

Cahiers d'Histoire (revue d'histoire critique)

2006

6 p.

A3860-SC4

ESCLAVAGE ; GUADELOUPE ; SIECLE XX ; SIECLE XIX ; NATIONALISME ; HISTOIRE

Les célébrations commémorant le bicentenaire de la révolte de 1802 en Guadeloupe ont relancé le débat historique sur cette période mouvementée de l’histoire des Antilles. Le mouvement nationaliste guadeloupéen a cependant largement instrumentalisé cette mémoire ravivée en promouvant une lecture exclusivement noire et anti-française de l’événement, n’hésitant pas à taxer de « révisionnistes » les historiens qui soulignent le rôle des métis dans l’insurrection.

Numéro : n°99/2006

Date de publication : 2006

Domaine : Sciences - Histoire (SC4)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Collation : bibliogr.

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z