m
0
     
Ouvrage

H 0 Risques majeurs et institutions en Nouvelle-Calédonie : actes du colloque organisé les 22 et 23 octobre 2010 à l'Institut de Recherche et le Développement, Nouméa

Chérioux Bernard (Dir.) ; Faberon Jean-Yves (Dir.)

Presses universitaires d’Aix-Marseille

1er trimestre 2011

420 p.

978-2-7314-0749-5

O4915-AD1

NOUVELLE CALEDONIE ; RISQUE ; PROTECTION CIVILE ; CATASTROPHE NATURELLE ; TRANSFERT DE COMPETENCES ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; RISQUE NATUREL ; CYCLONE ; SEISME ; TSUNAMI ; ORDRE PUBLIC ; GESTION DE CRISE

La question des risques, et plus particulièrement des risques majeurs est familière en Nouvelle-Calédonie. Elle y concerne tout le monde : risques naturels (cyclones, tsunamis…), risques technologiques (pollution par les entreprises…), risques sanitaires (épidémies de dengue, grippe…). Il s’agit à la fois de problèmes de la vie quotidienne et de grands bouleversements de celle-ci. Le transfert des compétences en matière de sécurité civile à la collectivité de Nouvelle-Calédonie est prévu par l’accord de Nouméa, et la loi organique statutaire dispose qu’il doit être réalisé au plus tard à la fin de 2011. Ce transfert a donc des répercussions plus fondamentales que ceux qui l’ont précédé, à l’égard du processus de l’accord de Nouméa lui-même.Aussi les travaux ici réunis du colloque qui s’est tenu à Nouméa en octobre 2010 ont opéré la nécessaire expertise de la prévention et de la réalisation des risques majeurs en Nouvelle-Calédonie.

Date de publication : 1er trimestre 2011

Domaine : Administration - Action administrative (AD1)

Niveau d'autorisation : Public

Lieu d'édition : Aix-en-Provence

Localisation : Salle de lecture

Collation : ann.

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z