m
0
     
Article

H 0 Témoignage : Boris Gamaleya, victime de l'ordonnance Debré. "L'existence chaotique" d'un exilé

Fontaine Stéphane

Le Quotidien de La Réunion et de l'Océan Indien

7 septembre 2011

1 p.

A4426-VP2

LA REUNION ; ORDONNANCE ; FONCTION PUBLIQUE ; MUTATION ; FRANCE METROPOLITAINE ; DEBRE MICHEL ; TEMOIGNAGE

Il y a cinquante ans, les premières victimes de "l'ordonnance Debré", mutant d'office les fonctionnaires réunionnais dont les convictions ou le militantisme déplaisaient au pouvoir, étaient contraints de quitter l'île. Boris Gamaleya, un des premiers frappés, raconte son exil.
-Ordonnance n°60-1101 du 15 octobre 1960 relative au rappel d'office par le ministre dont ils dépendent des fonctionnaires de l'Etat en service dans les départements d'outre-mer et dont le comportement est de nature à toubler l'ordre public parue au Jorf du 18 octobre 1960, page 9483 (en pièce jointe).
Cette ordonnance étend aux départements d'outre-mer le décret n°46-929 du 4 mai 1946 qui visait à l'époque l'Algérie en Guerre. Elle sera abrogée en 1972.

Date de publication : 7 septembre 2011

Domaine : Vie politique - Action politique (VP2)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z