m
0
     
Article

H 0 La frontière, discontinuités et dynamiques : Oyapock, un pont trop loin ? Un pont pour quoi ?

H

Letniowska-Swiat Sylvie

Géoconfluences

26 avril 2012

4 p.

A4762-CA5

GUYANE ; BRESIL ; AMAPA ; COOPERATION INTERREGIONALE ; RELATIONS BILATERALES ; SAINT GEORGES DE L'OYAPOCK ; PONT ; VOIRIE ; FRONTIERE ; DEMOGRAPHIE

Émergeant de la forêt amazonienne son profil altier surprend : un pont relie désormais la France et le Brésil, mais la présence d’un tel ouvrage d’art à cet endroit questionne.
Une frontière de 730 kilomètres, essentiellement fluvio-forestière, met en contact la Guyane française et l'Amapá brésilienne, deux régions de confins aux densités de population très faibles, respectivement 1,88 et 4,9 hab/km². Le long de l’Oyapock, le peuplement clairsemé s’étire en petites communautés égrainées de part et d’autre du fleuve. Saint-Georges-de-l’Oyapock (France) et Oiapoque (Brésil) sont les deux plus importantes communes du bas Oyapock avec respectivement 4 218 et 19 941 habitants

Date de publication : 26 avril 2012

Domaine : Cadre de vie - Urbanisme (CA5)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Collation : cartes

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z