m
0
     
Article

H 0 Histoire : La « Marche de la faim » : pourquoi le sang n'a pas coulé ?

Laurencine Ronald

France-Antilles Martinique

11 février 2015

2 p.

A6046-SC4

GREVE ; CONFLIT DU TRAVAIL ; FORT DE FRANCE ; MARTINIQUE ; SALARIE AGRICOLE ; CANNE A SUCRE ; SIECLE XX

Le 11 février 1935, Fort-de-France a été l'épicentre d'une grève des ouvriers de la canne à sucre. Baptisée "La marche de la faim", ayant pour détonateur la question salariale, considérée comme le début d'un tournant pour le mouvement ouvrier martiniquais, la grève ne provoqua aucun mort, contrairement à février 1900.

Date de publication : 11 février 2015

Domaine : Sciences - Histoire (SC4)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z