m
0
     
Article

H 0 L’économie de la Martinique en 2018 : Une activité peu dynamique en attente de nouveaux moteurs de croissance

Comme l’année précédente, l’activité économique en Martinique en 2018 peine à trouver de véritables relais de croissance. L’indicateur du climat des affaires (ICA) oscille autour de sa moyenne de longue période, n’indiquant pas de tendance claire
concernant la croissance de l’activité. Son inhabituelle volatilité au cours de l’année semble traduire une hausse de l’incertitude économique.
Cette dernière se reflète singulièrement dans les perspectives d’investissement des chefs d’entreprise qui sont, dans l’ensemble, en baisse en 2018. La faiblesse de la demande anticipée en 2019 semble cantonner les investissements au renouvellement des biens d’équipement au détriment de la hausse des capacités de production.
En revanche, malgré le regain d’inflation, la consommation des ménages est résiliente et les conditions sur le marché du travail s’améliorent.
Pour sa part, l’activité de financement est toujours dynamique et s’inscrit en soutien du cycle économique. Les encours de crédit aux entreprises et aux ménages sont bien orientés.
Au niveau sectoriel, le secteur du tourisme confirme en 2018 ses bons résultats de l’année précédente. L’activité dans le secteur agricole est en redressement, bien qu’elle ne soit pas encore tout à fait remise des événements climatiques de 2016 et 2017. En revanche, l’activité commerciale tourne au ralenti et le secteur secondaire est toujours en proie aux difficultés.

Numéro : n° 573

Date de publication : Avril 2019

Domaine : Economie générale - Situation économique (EG7)

Localisation : Version électronique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z