m
0
     
Article

H 0 L’enjeu d’un droit négocié pour le Parc amazonien de Guyane

La rénovation législative des parcs nationaux conduit à s’interroger sur la nature du droit dans les aires protégées. Serait-il concevable de penser la formation d’un droit davantage négocié qu’imposé ? La question peut légitimement se poser dans le cas du Parc amazonien de Guyane (PAG), qui intègre en zone d’adhésion plusieurs communautés autochtones et locales exprimant une diversité socioculturelle et une altérité prononcée. Le droit commun se conjugue ainsi avec un droit né de la pratique et endogène aux groupes. Cette situation nous amène à réfléchir sur une articulation entre les deux systèmes juridiques (droit positif et droit endogène) à partir de l’exemple de la communauté amérindienne des Wayana.

Numéro : n°2

Date de publication : 2012

Domaine : Cadre de vie - Environnement (CA2)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Collation : bibliogr.

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z