m
0
     
Article

H 0 Pour traiter le cancer et l'insuffisance rénale : Les vertus des plantes péi inspirent les chercheurs

H

Imaz Press Réunion

8 octobre 2018

A8127-SC1

LA REUNION ; PLANTE MEDICINALE ; MEDICAMENT ; FLORE ; BOTANIQUE ; RECHERCHE PHARMACEUTIQUE ; RECHERCHE BIOMEDICALE

Le Parc national de La Réunion compte plus de 1 600 espèces végétales indigènes. Si certaines de ces espèces peuvent être toxiques, d'autres présentent des intérêts thérapeutiques certains et ont fait l'objet de recherches au sein du Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences de l'Aliment de l'Université de La Réunion (LCSNSA). Des travaux qui ont permis d'inscrire 22 plantes endémiques de La Réunion à la Pharmacopée française, le "registre" médicinal de référence. Deux plantes en particulier font actuellement l'objet de recherches innovantes dans l'île et à l'international : l'ambaville et l'Osto Wood.

Date de publication : 8 octobre 2018

Domaine : Sciences - Recherche (SC1)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z