m
0
     
Article

H 0 Grenelle contre les violences conjugales : "Je pense que la place des Outre-mer n’est pas suffisante", estime la Martiniquaise Chantal Clem, responsable du projet Figures de Femmes Totem des Outre-mer

H

Triay Philippe

outre-mer 1ère

19 novembre 2019

2 p.

A8955-QS5

VIOLENCE ; FEMME ; OUTRE MER ; VICTIME ; FEMINICIDE ; ASSOCIATION

« Respecter le pacte républicain ». C’est le leitmotiv de la Martiniquaise Chantal Clem, responsable du projet Figures de Femmes Totem des Outre-mer et organisatrice au mois d’avril des premières Assises nationales des violences faites aux jeunes filles et aux femmes dans les Outre-mer. Alors que le Grenelle national contre les violences conjugales se termine lundi 25 novembre, cette militante associative passionnée fait le point sur les travaux concernant les territoires ultramarins.
- Figures de Femmes Totem des Outre-mer,campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes

Date de publication : 19 novembre 2019

Domaine : Questions sociales - Société (QS5)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z