m
0
     
Ouvrage

H 0 Fille de la colère. Le roman de Louise Michel

Peyramaure Michel

Ed. Robert Laffont

Janvier 2003

391 p.

2-221-09855-2

O4108-CU1

LITTERATURE ; BIOGRAPHIE ; SIECLE XIX ; NOUVELLE CALEDONIE ; BAGNE ; DEPORTATION ; LA COMMUNE ; HISTOIRE ; PRISONNIER POLITIQUE

Sa colère - une colère qui ne la quittera jamais - surgit dès qu'elle met les pieds à Paris au spectacle de la misère et de l'injustice qui minent le quartier de Montmartre où elle a ouvert une école.
Venant de villages de la Haute-Marne où déjà elle était institutrice et où elle rêvait, adressant à Victor Hugo en exil des poèmes enflammés, elle découvre la grande ville et la réalité de l'oppression du Second Empire. Si laide qu'elle soit, mais si rayonnante, elle s'attache des hommes qui ne l'abandonneront jamais : Clemenceau, Vallès, Rochefort, Théophile Ferré (son seul amour, demeuré platonique). Ses jours sont un combat ; l'Histoire l'emporte : la défaite de 1870, le siège de Paris, la Commune. La Commune ! La barricade qu'elle tient, place Blanche, sera l'une des dernières à tomber. Et la répression : elle manque être fusillée au camp de Satory. Et la déportation en Nouvelle-Calédonie. Amnistiée, elle reprend sa propre guerre qui ne cessera vraiment qu'en 1905, à sa mort.

Date de publication : Janvier 2003

Domaine : Culture - Romans, biographies et essais (CU1)

Niveau d'autorisation : Public

Lieu d'édition : Paris

Localisation : Salle de lecture

Collation : bibliogr.

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z