m
0
     
Article

H 0 Marginalité, dépendance et coprahculture dans les atolls de Polynésie française

H

Canavesio Rémy

Cahiers d'outre-mer (Les)

Janvier-Juin 2016

7 p.

A8216-AG0

POLYNESIE FRANCAISE ; AGRICULTURE ; SITUATION ECONOMIQUE ; RESSOURCES NATURELLES ; PRODUCTION AGRICOLE

Lors de sa mise en place, la coprahculture avait davantage été conçue comme un moyen d’enrichir le centre métropolitain que pour lutter contre les difficultés inhérentes à la marginalité économique et spatiale dont souffraient les populations Paumotu dans le système colonial centralisé. Nous verrons que cette agriculture singulière qui produit des paysages symboles d’une marginalité fantasmée est désormais la seule ressource garantissant la pérennisation du peuplement des atolls les plus éloignés, et ce, au prix d’un effort économique substantiel du centre.

Numéro : n°273

Date de publication : Janvier-Juin 2016

Domaine : Agriculture (AG0)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Collation : graph. ; cartes

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z