m
0
     
Article

H 0 La Nouvelle-Calédonie demeure française pour le moment. Second volet : Le jour d’après

La transition constitutionnelle peut être longue. L’Accord de Nouméa a donné de fortes garanties aux partis indépendantistes. Il prévoit jusqu’à trois consultations successives, si la majorité du corps électoral ne s’est pas prononcée en faveur de l’indépendance. La disposition s’efforce de garantir la paix civile par l’assurance que rien d’essentiel ne bougera.

Date de publication : 7 décembre 2018

Domaine : Vie politique - Situation politique (VP8)

Niveau d'autorisation : Public

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z