m
0
     
Article

H 0 Fa’a’amu : la fin de « l’open bar »

H

Collet Florent

Radio1 Tahiti

10 février 2021

A9575-QS1

POLYNESIE FRANCAISE ; ADOPTION D'ENFANT ; DROIT CIVIL ; DROIT DE LA FAMILLE ; AUTORITE PARENTALE ; ENFANT ; FAMILLE ; PARENT ; TRADITION ; DROITS DE L'ENFANT ; JUGE DES ENFANTS

En 2020, le ministère public a fait appel de 16 décisions du juge aux affaires familiales concernant des délégations de l’exercice de l’autorité parentale (DEAP) de demandes d’adoption. Une première historique qui démontre la volonté du parquet et du parquet général de mettre fin à des dérives sur l’adoption d’enfants polynésiens par des parents venus de l’extérieur, sans pour autant s’attaquer à la tradition du fa’a’amu local.

Date de publication : 10 février 2021

Domaine : Questions sociales - Politique sociale (QS1)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z