0
     

-A +A

Entretien avec Jacques Mérot, président de l'Autorité polynésienne de la concurrence : "Notre objectif n'est pas de pénaliser les entreprises"

Voilà un peu plus de deux ans était créée, à l'initiative du gouvernement, l'Autorité polynésienne de la concurrence (APC). Jacques Mérot, ancien magistrat ayant exercé au sein de la chambre territoriale des comptes de Polynésie française entre 2006 et 2011, a été choisi comme président de manière irrévocable pour un mandat de six ans. Cette institution indépendante a chamboulé certaines (mauvaises) habitudes économiques des acteurs du pays au point de trouver de nombreux détracteurs. Accaparée depuis ses débuts par des avis et des décisions à rendre, l'APC espère pouvoir consacrer un peu plus de son temps à la lutte anticoncurrentielle, pour un meilleur bien-être financier de la population.
L'interview que Jacques Mérot a été segmentée en trois parties : relations humaines, missions et dossiers.

Numéro : n°366

Date de publication : 20 octobre au 2 novembre 2017

Domaine : Economie générale - Politique économique (EG6)

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z