m
0
     
Article

H 0 La France doit " reconnaître la particularité des peuples autochtones de Guyane ", selon Christophe Yanuwana Pierre

H

Ramirez Loïc

Equal Times

22 Février 2019

A8487-QJ10

GUYANE ; AUTOCHTONE ; DROIT DES MINORITES ET PEUPLES AUTOCHTONES ; AMERINDIEN ; COLONISATION ; IDENTITE CULTURELLE ; ENVIRONNEMENT ; MINE

Fondateur et porte-parole de la " Jeunesse autochtone de Guyane " (JAG), fondée en 2017, principalement actif à Saint-Laurent-du-Maroni, à l’ouest du département, Christophe Yanuwana Pierre a participé, avec ses camarades, au mouvement de contestation. Capable de rejoindre les autres communautés sur des luttes globales, le jeune homme défend également son propre combat : celui pour la reconnaissance de son peuple.

Date de publication : 22 Février 2019

Domaine : Questions juridiques - Droit des minorités et peuples autochtones (QJ10)

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z