m
0
     
Article

H 0 Le partage de la terre est-il encore un enjeu en Nouvelle-Calédonie ?

Le référendum du 4 novembre 2018 a révélé qu’une majorité (56,4 %) de la population calédonienne était favorable au maintien de l’archipel dans la République française. Pourtant, les résultats du référendum montrent un clivage entre les régions majoritairement kanak, qui ont voté " oui " à l’indépendance, et celles qui sont habitées par des Calédoniens d’origine européenne, qui ont voté non. La question du statut des terres kanak et de leur usage reste une actualité brûlante en Nouvelle-Calédonie. Est-ce que les formes récentes de valorisation foncière permettront de réduire les inégalités et de contribuer au " destin commun " des populations de Nouvelle-Calédonie ?

Date de publication : 27 novembre 2018

Domaine : Cadre de vie - Aménagement du territoire (CA1)

Localisation : Version numérique

Langue : français

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z