m
0
     
Article

H 0 L’Etat, « premier responsable » du scandale du chlordécone aux Antilles selon la commission d’enquête parlementaire

H

Mandard Stéphane

Monde (Le)

26 novembre 2019

1 p.

A8971-AG1

GUADELOUPE ; MARTINIQUE ; AGRICULTURE ; BANANE ; PESTICIDE ; POLLUTION ; SANTE PUBLIQUE ; CHLORDECONE ; ASSEMBLEE NATIONALE ; DROIT DE LA RESPONSABILITE

L’Etat est le « premier responsable » du scandale du chlordécone aux Antilles. Telle est la conclusion sans appel de la commission d’enquête parlementaire mise en place pour faire la lumière sur ce « désastre sanitaire et environnemental » qui frappe la Guadeloupe et la Martinique.

Date de publication : 26 novembre 2019

Domaine : Agriculture - Economie agricole (AG1)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0















aide à la recherche
Z