m
0

Documents  Actif Nelly | enregistrements trouvés : 24

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°61 - p. 25-37
Cote : A4268-CU6

Cet article porte sur les mises en œuvre locales des premières lois-programmes d’équipements sportifs, édictées par le Haut-Commissariat à la Jeunesse et aux Sports, au tournant des années 60. Il s’attache à souligner pour le cas singulier du tout nouveau département d’outre-mer : La Réunion, les décalages temporels mais aussi les temps forts des réalisations concrètes ainsi que les marges d’adaptation de ces programmes. L’année 1963 amorce une politique de départementalisation en matière d’équipements sportifs, à La Réunion. L’action décisive de l’Etat français est largement appuyée et accélérée par Michel Debré, élu député de La Réunion. Cette politique de rattrapage ne permet pas à la fin des années 60 la diversification des infrastructures, largement dominées par l’hégémonie du « terrain de football municipal ». Cet article montre que l’analyse des constructions sportives constitue un analyseur pertinent des transformations politiques et sociales du jeune département.
Cet article porte sur les mises en œuvre locales des premières lois-programmes d’équipements sportifs, édictées par le Haut-Commissariat à la Jeunesse et aux Sports, au tournant des années 60. Il s’attache à souligner pour le cas singulier du tout nouveau département d’outre-mer : La Réunion, les décalages temporels mais aussi les temps forts des réalisations concrètes ainsi que les marges d’adaptation de ces programmes. L’année 1963 amorce une ...

LA REUNION ; SPORT ; EQUIPEMENT SPORTIF ; HISTOIRE ; DEPARTEMENTALISATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°1488 - 4 p.
Cote : A5583-QS2

Au 21 août 2012, 212 600 personnes habitent à Mayotte. Entre 2007 et 2012, la croissance de la population reste soutenue (+ 2,7 % par an en moyenne), mais s’atténue par rapport aux années antérieures.

MAYOTTE ; DEMOGRAPHIE ; MORTALITE ; STATISTIQUE ; CONFORT ; SOCIETE ; LOGEMENT ; EMPLOI ; DIPLOME ; MIGRATION ; JEUNE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°1 - 4 p.
Cote : A2878-ET0

LA REUNION ; CREATION D'ENTREPRISE ; SECTEUR PRIVE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°2 - 6 p.
Cote : A2912-EN5

La Réunion compte environ 111 000 personnes âgées de 16 à 65 ans en grande difficulté dans les exercices simples de communication par écrit. Ces personnes, dont la plupart ont été scolarisées en France, n’ont pas acquis les compétences de base qui leur permettent d’être autonomes dans certaines situations de la vie quotidienne. Ces résultats plus préoccupants qu’en métropole s’expliquent en grande partie par le retard de la mise en place du système éducatif.
La Réunion compte environ 111 000 personnes âgées de 16 à 65 ans en grande difficulté dans les exercices simples de communication par écrit. Ces personnes, dont la plupart ont été scolarisées en France, n’ont pas acquis les compétences de base qui leur permettent d’être autonomes dans certaines situations de la vie quotidienne. Ces résultats plus préoccupants qu’en métropole s’expliquent en grande partie par le retard de la mise en place du ...

LA REUNION ; ILLETTRISME ; SCOLARISATION ; SYSTEME EDUCATIF ; APPRENTISSAGE DE LA LECTURE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°5 - 4 p.
Cote : A3153-CU6

Le sport a une réelle dimension socio-économique avec près de 4 500 emplois salariés et des dépenses évaluées à plus de 280 millions d’euros en 2006. Les ménages réunionnais en sont les premiers financeurs en consacrant 110 millions d’euros à des achats sportifs. Ils devancent les collectivités territoriales et l’État qui participent financièrement de manière égale au développement de la pratique sportive. Toutes ces dépenses représentent environ 2,2 % du PIB de La Réunion.
Le sport a une réelle dimension socio-économique avec près de 4 500 emplois salariés et des dépenses évaluées à plus de 280 millions d’euros en 2006. Les ménages réunionnais en sont les premiers financeurs en consacrant 110 millions d’euros à des achats sportifs. Ils devancent les collectivités territoriales et l’État qui participent financièrement de manière égale au développement de la pratique sportive. Toutes ces dépenses représentent ...

LA REUNION ; SPORT ; EQUIPEMENT SPORTIF ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°9 - 6 p.
Cote : A3831-CA1

Réduire les inégalités sociales et les écarts de développement entre les territoires est l’objectif de la politique de la ville. À La Réunion, 38 quartiers en difficulté bénéficient d’un contrat urbain de cohésion sociale pour tenter d’améliorer les conditions de ceux qui y vivent. Ils sont 240 000. En difficulté économique, la population de ces quartiers présente toutefois des réalités diverses, de la grande précarité à la mixité sociale.

LA REUNION ; STATISTIQUE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; POLITIQUE DE LA VILLE ; QUARTIER ; URBANISME ; CADRE DE VIE ; QUALITE DE LA VIE ; LOGEMENT SOCIAL ; POPULATION URBAINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°10 - 8 p.
Cote : A4039-TR3

L'histoire, les politiques mises en oeuvre et la géographie ont façonné des logiques territoriales propres à chaque zone d'emploi. Partout se dessinent des périmètres accueillant de fortes concentrations d'emploi, appelés ici « pôles d'emploi infracommunaux », que l'on peut classer en trois catégories. Les quartiers de centre-ville des grandes communes apparaissent comme des terrains privilégiés pour la localisation des activités économiques. Composés en grande partie de services publics, ils attirent des établissements marchands offrant biens et services aux populations résidentes et de passage.
L'histoire, les politiques mises en oeuvre et la géographie ont façonné des logiques territoriales propres à chaque zone d'emploi. Partout se dessinent des périmètres accueillant de fortes concentrations d'emploi, appelés ici « pôles d'emploi infracommunaux », que l'on peut classer en trois catégories. Les quartiers de centre-ville des grandes communes apparaissent comme des terrains privilégiés pour la localisation des activités économiques. ...

LA REUNION ; STATISTIQUE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; VILLE ; EMPLOI ; SITUATION ECONOMIQUE ; MARCHE DU TRAVAIL ; URBANISME

... Lire [+]

Z