m
0

Documents  Cherubini Bernard | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 238 p.
Cote : O0899-SC3

Etat, évolution et perspectives de la recherche anthropologique à La Réunion. L'ouvrage constitue les actes des rencontres qui se sont déroulées les 11 et 12 mai 1995 à Saint-Denis.

ETHNOLOGIE ; SOCIOLOGIE ; LA REUNION ; MADAGASCAR ; COMORES ; RECHERCHE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°76 - 11 p.
Cote : A5353-CU4

La musique créole est-elle une musique noire ? Le maloya, le séga à La Réunion, le kasé-ko, le kamoungué, le grajé, en Guyane, ont des origines africaines à travers la migration forcée des esclaves venus du Mozambique, de Madagascar, de l’Afrique de l’Est, pour ce qui est de La Réunion, ou de l’Ouest, pour ce qui est de la Guyane, via parfois les plantations portugaises ou hollandaises du Brésil ou du Surinam. Des formes hybrides résultent de tous ces brassages, y compris dans les villages fluviaux de la Guyane et du Surinam qui ont accueilli des communautés de Marrons, à la fin du XVIIe siècle et durant tout le XVIIIe siècle.
La musique créole est-elle une musique noire ? Le maloya, le séga à La Réunion, le kasé-ko, le kamoungué, le grajé, en Guyane, ont des origines africaines à travers la migration forcée des esclaves venus du Mozambique, de Madagascar, de l’Afrique de l’Est, pour ce qui est de La Réunion, ou de l’Ouest, pour ce qui est de la Guyane, via parfois les plantations portugaises ou hollandaises du Brésil ou du Surinam. Des formes hybrides résultent de ...

LA REUNION ; GUYANE ; MUSIQUE ; IDENTITE CULTURELLE ; CULTURE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Z