m
0

Documents  ENERGIE VERTE | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 564 - 10 p.
Cote : A8575-EG7

Tout l’enjeu de l’économie verte à Mayotte réside ainsi dans la conciliation d’une part d’un développement économique et démographique accéléré, et de l’autre, de la préservation des spécificités environnementales. Cela exige de fait une réflexion importante pour réussir à développer Mayotte sans altérer les milieux naturels. La raréfaction et la pollution des ressources en eau, la pollution des sols et de l’air, la déforestation, l’érosion des sols, l’envasement du lagon, la perte de la biodiversité4 sont autant de sujets que l’économie verte peut englober. Toutefois, à ce jour, avec seulement 0,8 % des entreprises mahoraises, le secteur est encore embryonnaire à Mayotte.
Tout l’enjeu de l’économie verte à Mayotte réside ainsi dans la conciliation d’une part d’un développement économique et démographique accéléré, et de l’autre, de la préservation des spécificités environnementales. Cela exige de fait une réflexion importante pour réussir à développer Mayotte sans altérer les milieux naturels. La raréfaction et la pollution des ressources en eau, la pollution des sols et de l’air, la déforestation, l’érosion des ...

MAYOTTE ; ECONOMIE GENERALE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; STATISTIQUE ; ENERGIE VERTE ; ENTREPRISE ; SECTEUR D'ACTIVITE ; TRANSPORT ; EMPLOI ; TRAITEMENT DES DECHETS ; GESTION DE L'EAU ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 554 - 25 p.
Cote : A8595-EG7

L’économie verte en Outre-mer représente 2,8 % du tissu entrepreneurial (6 792 entreprises), 3,9% de l’emploi marchand (19 624 emplois) et 2,2 % des financements bancaires (665 millions d’euros). Les secteurs étudiés représentent donc une part assez modeste de l’activité économique bien que les besoins et le potentiel de développement soient importants. Au-delà du poids économique actuel, la dynamique de croissance des secteurs verts est à souligner : le nombre d’entreprises vertes a progressé de 6 % par an en moyenne entre 2008 et 2016 tandis que les emplois ont crû de 3 % par an sur la même période.
Cette dynamique devrait se poursuivre dans les années à venir en s’appuyant sur des plans nationaux et régionaux ainsi que sur des financements publics et privés croissants. Les territoires ultramarins peuvent d’ores et déjà s’afficher comme territoires pionniers et innovants dans certaines filières : la géothermie en Guadeloupe, la première centrale au bioéthanol de canne à sucre à La Réunion, le stockage de l’énergie photovoltaïque grâce à l’hydrogène, notamment en Guyane, ou encore les énergies renouvelables marines en Polynésie française.
L’économie verte en Outre-mer représente 2,8 % du tissu entrepreneurial (6 792 entreprises), 3,9% de l’emploi marchand (19 624 emplois) et 2,2 % des financements bancaires (665 millions d’euros). Les secteurs étudiés représentent donc une part assez modeste de l’activité économique bien que les besoins et le potentiel de développement soient importants. Au-delà du poids économique actuel, la dynamique de croissance des secteurs verts est à ...

OUTRE MER ; ECONOMIE GENERALE ; SITUATION ECONOMIQUE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ENERGIE VERTE ; CROISSANCE ECONOMIQUE ; GESTION DE L'EAU ; TRAITEMENT DES DECHETS ; ENERGIE RENOUVELABLE ; CONSOMMATION D'ENERGIE ; BIODIVERSITE ; ENTREPRISE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 271 - 10 p.
Cote : A8516-EG6

L’actualité récente montre une réelle ambition des pouvoirs publics de rendre plus " verte " l’économie du territoire : nouveau slogan " construisons notre pays, économisons l’énergie " du gouvernement, annonce du schéma d’orientation de la politique partagée de l’eau (février 2019), loi sur l’interdiction de produits en plastique à usage unique (décembre 2018)…
En Nouvelle-Calédonie, le poids de l’économie verte est encore limité mais les enjeux et le potentiel sont considérables et sont dans une large mesure identifiés. Le schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC) adopté en 2016 vise des objectifs ambitieux, avec notamment 100 % de la distribution publique d’électricité issue des énergies renouvelables d’ici 2025. Dans cette optique de nombreux projets sont en cours, avec une filière photovoltaïque particulièrement dynamique ces dernières années (même si l’hydraulique reste la principale source d’énergie renouvelable).
L’actualité récente montre une réelle ambition des pouvoirs publics de rendre plus " verte " l’économie du territoire : nouveau slogan " construisons notre pays, économisons l’énergie " du gouvernement, annonce du schéma d’orientation de la politique partagée de l’eau (février 2019), loi sur l’interdiction de produits en plastique à usage unique (décembre 2018)…
En Nouvelle-Calédonie, le poids de l’économie verte est encore limité mais les ...

NOUVELLE CALEDONIE ; ECONOMIE GENERALE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; STATISTIQUE ; ENERGIE VERTE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ENTREPRISE ; SECTEUR D'ACTIVITE ; EMPLOI ; TRAITEMENT DES DECHETS ; GESTION DE L'EAU ; ECONOMIE CIRCULAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 268 - 6 p.
Cote : A8478-EG7

De par ses caractéristiques géographiques, la Polynésie française présente une forte vulnérabilité face au changement climatique. Conscients des risques, les pouvoirs publics ont engagé une réflexion pour aboutir à l’élaboration d’un Plan Climat Stratégique en 2012 et d’un Plan Climat Énergie en 2015. L’économie verte pourrait être la voie à privilégier pour concilier l’impératif de lutte contre le changement climatique et la croissance durable.

POLYNESIE FRANCAISE ; ECONOMIE GENERALE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; STATISTIQUE ; ENERGIE VERTE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ENTREPRISE ; SECTEUR D'ACTIVITE ; EMPLOI ; CREDIT BANCAIRE ; TRAITEMENT DES DECHETS ; GESTION DE L'EAU

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 1 p.
Cote : A2772-CA2

Dépourvue de pétrole, isolée au milieu de l'océan Indien et en rapide expansion démographique, La Réunion a pris conscience que son avenir passait par le développement d'un nouveau modèle énergétique. Le bouillant président du conseil régional, Paul Vergès, a affiché dès 1999 son objectif : en faire une île " 100 % renouvelable ". Surfant aujourd'hui sur le Grenelle de l'environnement, le DOM devient une sorte de laboratoire, où se multiplient les initiatives.
Dépourvue de pétrole, isolée au milieu de l'océan Indien et en rapide expansion démographique, La Réunion a pris conscience que son avenir passait par le développement d'un nouveau modèle énergétique. Le bouillant président du conseil régional, Paul Vergès, a affiché dès 1999 son objectif : en faire une île " 100 % renouvelable ". Surfant aujourd'hui sur le Grenelle de l'environnement, le DOM devient une sorte de laboratoire, où se multiplient ...

LA REUNION ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ENERGIE VERTE ; ENERGIE EOLIENNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 150 p. + Annexes 67 p.
Cote : R1656-RE1

GUADELOUPE ; CANNE A SUCRE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ENERGIE VERTE ; ETHANOL ; CARBURANT ; SUCRE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Auteurs
Date de parution

Z