m
0

Documents  FER DE LANCE MELANESIEN | enregistrements trouvés : 10

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 432 p.
Cote : R0563-QI3

Les relations entre la France et les États du Pacifique Sud ont connu de grandes mutations au cours des quatre dernières décennies (1966-2006). Dans une première partie, les deux fondements principaux de la présence française dans la région que sont le territoire et la stratégie sont envisagés comme des vecteurs de puissance de la France. Ils sont ensuite envisagés comme les fondements de la contestation régionale à la politique française en Océanie. Les États du Pacifique Sud ont en effet contesté le développement des activités nucléaires en Polynésie française en opposant un intérêt direct de sécurité régionale. Ils ont en outre manifesté leur sourtien au mouvement indépendentiste en Nouvelle-Calédonie, défendant ainsi un idéal commun d'émancipation de leur passé colonial. Finalement, les raisons du rapprochement qui s'est opéré entre la France et la région révèlent des intérêts diverts mais convergents qui illustrent la complexité de la notion de politique extérieure.
Les relations entre la France et les États du Pacifique Sud ont connu de grandes mutations au cours des quatre dernières décennies (1966-2006). Dans une première partie, les deux fondements principaux de la présence française dans la région que sont le territoire et la stratégie sont envisagés comme des vecteurs de puissance de la France. Ils sont ensuite envisagés comme les fondements de la contestation régionale à la politique française en ...

THESE ; PACIFIQUE SUD ; POLYNESIE FRANCAISE ; NOUVELLE CALEDONIE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; COOPERATION INTERREGIONALE ; COLONISATION ; DROIT MARITIME ; POLITIQUE NUCLEAIRE ; COMMISSION DU PACIFIQUE SUD ; FORUM DU PACIFIQUE SUD ; FER DE LANCE MELANESIEN ; VANUATU ; FIDJI ; ACCORD DE NOUMEA ; AUSTRALIE ; NOUVELLE ZELANDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 219 p.
Cote : R1730-QI3

L’objectif de cette thèse est d’apporter une contribution sur les perspectives d’intégration régionale des territoires français du Pacifique dans le contexte international actuel, et d’identifier plus particulièrement les potentialités de développement d’activités sur les marchés extérieurs.

COOPERATION INTERREGIONALE ; PACIFIQUE ; MONDIALISATION ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; ECHANGE COMMERCIAL ; DROIT COMMERCIAL ; NOUVELLE CALEDONIE ; POLYNESIE FRANCAISE ; EXPORTATION ; ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE ; LIBRE ECHANGE ; COMMERCE INTERNATIONAL ; FORUM DES ILES DU PACIFIQUE ; FER DE LANCE MELANESIEN ; ACCORD COMMERCIAL ; MIGRATION ; BIODIVERSITE ; RESSOURCES NATURELLES ; POLITIQUE DE LA RECHERCHE ; UNION EUROPEENNE ; INNOVATION TECHNOLOGIQUE ; GEOPOLITIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 436 p.
Cote : O2473-QI3

Cet ouvrage représente une version légèrement abrégée et actualisée de la thèse de doctorat en science politique soutenue en décembre 2006 à Bordeaux, par l'auteur et intitulée : "La France dans le Pacifique Sud : 1966-2006 : enjeux et mutations".
Etude de la politique extérieure de la France dans les Etats du Pacifique Sud. Le territoire ainsi que la stratégie nucléaire, facteurs de puissance pour la France, sont devenus les fondements de la contestation régionale, exprimée par l'opposition au développement des activités nucléaires en Polynésie française et par le soutien au mouvement indépendantiste kanak en Nouvelle-Calédonie.
Cet ouvrage représente une version légèrement abrégée et actualisée de la thèse de doctorat en science politique soutenue en décembre 2006 à Bordeaux, par l'auteur et intitulée : "La France dans le Pacifique Sud : 1966-2006 : enjeux et mutations".
Etude de la politique extérieure de la France dans les Etats du Pacifique Sud. Le territoire ainsi que la stratégie nucléaire, facteurs de puissance pour la France, sont devenus les fondements de la ...

PACIFIQUE SUD ; POLYNESIE FRANCAISE ; NOUVELLE CALEDONIE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; COOPERATION INTERREGIONALE ; COLONISATION ; DROIT MARITIME ; POLITIQUE NUCLEAIRE ; COMMISSION DU PACIFIQUE SUD ; FORUM DU PACIFIQUE SUD ; FER DE LANCE MELANESIEN ; VANUATU ; FIDJI ; ACCORD DE NOUMEA ; AUSTRALIE ; NOUVELLE ZELANDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°80 - 101 p.
Cote : P0516-QI5

Le 26 juin 2006, les dix-sept pays réunis, à Paris, pour le deuxième sommet « France-Océanie » ont souhaité renforcer leur coopération multilatérale dans les domaines du développement économique durable, de l'intégration régionale, de la protection de l'environnement et de la stabilité politique.
Cette rencontre a confirmé l'importance particulière que la France attache à cette partie du monde, où elle est présente par ses trois collectivités du Pacifique (la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis et Futuna), elles mêmes engagées dans un processus de rapprochement et d'intégration avec leur environnement régional.
C'est dans ce contexte que le groupe sénatorial France - Vanuatu - Iles du Pacifique dont le champ recouvre très largement celui des participants au sommet de 2006, a effectué, du 23 juillet au 5 août 2007, un voyage d'étude dans le Pacifique Sud, auquel ont participé plusieurs sénateurs, dont ceux de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna.
L'objectif était de faire le point sur la situation au Vanuatu, un an après la signature de l'accord de coopération bilatérale, signé le 26 juin 2006, ainsi que sur la place actuelle de la France dans la région, avec l'atout que constituent ses collectivités d'outre-mer, l'intérêt croissant de l'Union européenne pour cette zone et le nouveau climat des relations franco-australiennes.
De ce déplacement, la délégation retire le constat de l'émergence d'une nouvelle dynamique transpacifique, associant les différents Etats de la région sur des projets communs et destinés à bénéficier à tous, dynamique à laquelle la France non seulement contribue déjà de manière remarquable mais qui lui offre aussi des perspectives considérables pour l'avenir.
* En Annexe : Discours de M. Christian Estrosi, Secrétaire d'État chargé de l'Outre-Mer, au 38ème Forum des Îles du Pacifique (18 décembre 2007)
Le 26 juin 2006, les dix-sept pays réunis, à Paris, pour le deuxième sommet « France-Océanie » ont souhaité renforcer leur coopération multilatérale dans les domaines du développement économique durable, de l'intégration régionale, de la protection de l'environnement et de la stabilité politique.
Cette rencontre a confirmé l'importance particulière que la France attache à cette partie du monde, où elle est présente par ses trois collectivités ...

VANUATU ; PACIFIQUE SUD ; FER DE LANCE MELANESIEN ; NOUVELLE CALEDONIE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; AUSTRALIE ; FORUM DES ILES DU PACIFIQUE ; OCEANIE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; FRANCOPHONIE ; COOPERATION ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°2014-1 - 49 p.
Cote : A6036-QI2

Cet article analyse les enjeux de la création d’une zone de libre échange au sein des territoires français du Pacifique.

ECONOMIE INSULAIRE ; PACIFIQUE ; LIBRE ECHANGE ; ECONOMIE INTERNATIONALE ; ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE ; FORUM DES ILES DU PACIFIQUE ; FER DE LANCE MELANESIEN ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; NOUVELLE CALEDONIE ; POLYNESIE FRANCAISE ; ECHANGE COMMERCIAL ; COMMERCE EXTERIEUR ; COOPERATION INTERREGIONALE

... Lire [+]

Z