m
0

Documents  BIOMASSE | enregistrements trouvés : 43

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°19
Cote : A7033-AG1

En Guyane, la création d'une filière biomasse-énergie est un enjeu majeur pour l'autonomie énergétique et le développement économique de la région. Ce projet ambitieux, porté par une politique de développement des ressources forestières et d'accès au foncier agricole sur le territoire, se heurte toutefois à plusieurs difficultés, notamment pour concilier impératifs environnementaux et impératifs de gestion du foncier agricole. Cet article nous montre en quoi la réussite du projet dépend d'une meilleure adéquation au contexte local et aux pratiques agricoles en place.
En Guyane, la création d'une filière biomasse-énergie est un enjeu majeur pour l'autonomie énergétique et le développement économique de la région. Ce projet ambitieux, porté par une politique de développement des ressources forestières et d'accès au foncier agricole sur le territoire, se heurte toutefois à plusieurs difficultés, notamment pour concilier impératifs environnementaux et impératifs de gestion du foncier agricole. Cet article nous ...

POLITIQUE AGRICOLE ; GUYANE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; FORET ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; BIOMASSE ; PROBLEME FONCIER ; AGRICULTEUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°378
Cote : A3484-CA2

Décret n° 2009-1342, 29 oct. 2009, Jorf du 31 oct. 2009, p. 18705

DEPARTEMENT D'OUTRE MER ; MAYOTTE ; BIOMASSE ; ELECTRICITE ; ACHAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°381 - 3 p.
Cote : A7686-RE1

L’élaboration de la stratégie énergétique régionale repose à la fois sur un volontarisme fort, avec l’ambition de parvenir à l’autonomie énergétique du territoire, et une préoccupation de se fixer des objectifs réalistes compte tenu des défis à relever dans des délais courts. Complément d'informations :
-Enviro2B du 30 novembre 2017 : http://www.enviro2b.com/2017/11/30/guadeloupe-biogz-valorisation-energetique-dechets/
- lenergeek.com du 5 octobre 2017 : http://lenergeek.com/2017/10/05/guadeloupe-centrale-geothermique-mix-electrique/
L’élaboration de la stratégie énergétique régionale repose à la fois sur un volontarisme fort, avec l’ambition de parvenir à l’autonomie énergétique du territoire, et une préoccupation de se fixer des objectifs réalistes compte tenu des défis à relever dans des délais courts. Complément d'informations :
-Enviro2B du 30 novembre 2017 : http://www.enviro2b.com/2017/11/30/guadeloupe-biogz-valorisation-energetique-dechets/
- lenergeek.com du 5 ...

ENERGIE RENOUVELABLE ; GUADELOUPE ; BIOMASSE ; ENERGIE GEOTHERMIQUE ; ENERGIE EOLIENNE ; ENERGIE SOLAIRE ; ENERGIE HYDROELECTRIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 18 p.
Cote : R1566-RE1

Le développement du monde moderne s’est accompagné d’un usage des sources d’énergies disponibles, fossiles pour la plupart, conduisant ainsi à la raréfaction de ces énergies fossiles, lesquelles étant devenues, au fil des années, des outils stratégiques de premier rang.
Par ailleurs, l’exploitation massive du pétrole, du gaz et du charbon sont mis au banc des accusés dans la lutte contre le changement climatique, l’une des batailles de l’Humanité dans son ensemble.
La Nouvelle-Calédonie, particulièrement affectée par les effets du changement climatique, et compte tenu de sa forte dépendance aux énergies fossiles pour le fonctionnement de ses usines de traitement du minerai de nickel, doit également définir le modèle de développement de sa société et cela requiert une transition énergétique.
Face à l’ensemble des projets existants relatifs aux énergies renouvelables, la commission des mines, de la métallurgie et des énergies a souhaité étudier la dynamique entourant ces initiatives, à commencer par l’élaboration d’un schéma "énergie et climat de la Nouvelle-Calédonie". Se faisant, la commission veut aujourd’hui savoir où en est la nouvelle-Calédonie et quels moyens se dote t'elle, pour atteindre la "société verte" de demain.
Le développement du monde moderne s’est accompagné d’un usage des sources d’énergies disponibles, fossiles pour la plupart, conduisant ainsi à la raréfaction de ces énergies fossiles, lesquelles étant devenues, au fil des années, des outils stratégiques de premier rang.
Par ailleurs, l’exploitation massive du pétrole, du gaz et du charbon sont mis au banc des accusés dans la lutte contre le changement climatique, l’une des batailles de ...

NOUVELLE CALEDONIE ; POLITIQUE DE L'ENERGIE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ELECTRICITE ; ECONOMIE D'ENERGIE ; BIOMASSE ; ENERGIE EOLIENNE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 48 p.
Cote : R0410-CA2


-Cette note se propose de présenter le développement du secteur énergétique en Guyane et de décliner les perspectives d’avenir.
Compte tenu de ses spécificités géographiques et statutaires, la Guyane doit relever une série de défis majeurs en matière énergétique. Elle doit à la fois :
- satisfaire des besoins en énergie en forte croissance tout en cherchant à diminuer sa dépendance en hydrocarbures vis-à-vis de l’extérieur,
- favoriser et œuvrer à l’ouverture du marché de l’électricité à la production dans un contexte de surcoûts de production dus à l’isolement et l’étendue de son territoire,
- garantir à tout instant l’équilibre énergétique entre production et consommation.
Afin d’y parvenir, diverses mesures, outils et mécanismes européens, nationaux et régionaux ont été adoptés et plusieurs actions sont menées. L’utilisation rationnelle de l’énergie et le recours aux énergies renouvelables sont ainsi les deux principales pistes étudiées et mises en oeuvre pour y contribuer. En effet, avec son climat, sa biodiversité et ses particularités géographiques, la Guyane dispose d’un fort potentiel pour exploiter sur son territoire certaines sources d’énergies renouvelables. L’étude de l’IEDOM fait le point sur ces démarches et leurs avancements.

-Cette note se propose de présenter le développement du secteur énergétique en Guyane et de décliner les perspectives d’avenir.
Compte tenu de ses spécificités géographiques et statutaires, la Guyane doit relever une série de défis majeurs en matière énergétique. Elle doit à la fois :
- satisfaire des besoins en énergie en forte croissance tout en cherchant à diminuer sa dépendance en hydrocarbures vis-à-vis de l’extérieur,
- favoriser et ...

GUYANE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; POLITIQUE DE L'ENERGIE ; ELECTRICITE ; HYDROCARBURE ; ENERGIE SOLAIRE ; BIOMASSE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n° 481 - 2 p.
Cote : A8613-RE1

Selon la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV), les Zones Non Interconnectées (ZNI), qui désignent les territoires non raccordés au réseau électrique continental, doivent atteindre l'autonomie énergétique d'ici 2030. La Réunion sera-t-elle prête ?

LA REUNION ; ENERGIE ; AUTONOMIE ; ELECTRICITE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ENERGIE EOLIENNE ; ENERGIE SOLAIRE ; BIOMASSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°13858 - 1 p.
Cote : A8203-AG1

Le projet GABiR, Gestion Agricole des Biomasses à La Réunion, lancé en mars 2017, vise à favoriser la gestion circulaire et durable des biomasses valorisables en agriculture, afin améliorer l’autonomie des exploitations et plus globalement du secteur agricole à la Réunion. Il est financé par le Ministère de l'agriculture.À mi-parcours, les partenaires du projet font le point. En complément, articles :
- Le Cirad à La Réunion et Mayotte, le 20 mars 2017 cliquer ici
- - Le Cirad à La Réunion et Mayotte, le 22 octobre 2018 cliquer ici
Le projet GABiR, Gestion Agricole des Biomasses à La Réunion, lancé en mars 2017, vise à favoriser la gestion circulaire et durable des biomasses valorisables en agriculture, afin améliorer l’autonomie des exploitations et plus globalement du secteur agricole à la Réunion. Il est financé par le Ministère de l'agriculture.À mi-parcours, les partenaires du projet font le point. En complément, articles :
- Le Cirad à La Réunion et Mayotte, le 20 m...

LA REUNION ; AGRICULTURE ; BIOMASSE ; DECHET ; ECONOMIE CIRCULAIRE ; ENGRAIS ; TECHNIQUE AGRICOLE ; RECYCLAGE

... Lire [+]

Z