m
0

Documents  CULTURE MARAICHERE | enregistrements trouvés : 24

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 204 - 19 p.
Cote : A1010366938035-AG1

Comment interagissent les relations de confiance et de vulnérabilité sur la résilience ? Nous proposons d’illustrer cette question sous l’angle des cultures destinées à l’alimentation des populations locales dans les économies insulaires, et notamment les cultures maraîchères et vivrières. Les économies insulaires sont dépendantes des importations alimentaires pour compléter l’offre alimentaire locale. Dans le cas de la Martinique, la production maraîchère et vivrière ne couvre que 40 % des besoins alimentaires de la population, le solde devant être importé (AGRESTE, 2019). Si la production maraîchère locale reste relativement stable depuis 2006, autour de 20 000 tonnes, le nombre d’exploitations agricoles poursuit un lent et irrémédiable déclin en passant de 19 573 en 1981 à 3 307 en 2020 (AGRESTE, 2021).
Comment interagissent les relations de confiance et de vulnérabilité sur la résilience ? Nous proposons d’illustrer cette question sous l’angle des cultures destinées à l’alimentation des populations locales dans les économies insulaires, et notamment les cultures maraîchères et vivrières. Les économies insulaires sont dépendantes des importations alimentaires pour compléter l’offre alimentaire locale. Dans le cas de la Martinique, la production ...

ECONOMIE INSULAIRE ; DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ; AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE ; MARTINIQUE ; AGRICULTURE ; CULTURE MARAICHERE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°273 - 9 p.
Cote : A8217-AG0

Qu’en 2012 l’INRA consacre le jardin créole comme modèle agroécologique, témoigne d’un glissement notoire des représentations dédiées à un système cultural que l’histoire des Antilles françaises n’a eu de cesse de reléguer au rang de sous-agriculture. Les observateurs, depuis la deuxième moitié du xviie siècle, perçoivent de ces jardins d’essences complantées à vocation vivrière, un fouillis organisationnel inextricable, image même de la fragilité de la conscience paysanne des îles (Chivallon, 2000).
Qu’en 2012 l’INRA consacre le jardin créole comme modèle agroécologique, témoigne d’un glissement notoire des représentations dédiées à un système cultural que l’histoire des Antilles françaises n’a eu de cesse de reléguer au rang de sous-agriculture. Les observateurs, depuis la deuxième moitié du xviie siècle, perçoivent de ces jardins d’essences complantées à vocation vivrière, un fouillis organisationnel inextricable, image même de la ...

ANTILLES FRANCAISES ; MARTINIQUE ; CREOLE ; AGRICULTURE ; ECOLOGIE ; HISTOIRE ; PATRIMOINE CULTUREL ; HORTICULTURE ; CULTURE MARAICHERE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 8 p.
Cote : A7207-AG4

Cette publication expose les principales données statistiques relatives au monde rural calédonien : productions agricoles, animales et végétales, climatologie, financements, formation et enseignement.

NOUVELLE CALEDONIE ; AGRICULTURE ; PRODUCTION AGRICOLE ; STATISTIQUE ; CULTURE MARAICHERE ; CLIMATOLOGIE ; ENGRAIS ; FINANCEMENT ; FORMATION PROFESSIONNELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°66 - 4 p.
Cote : A6987-AG5

La tomate est la principale culture maraîchère à Mayotte.

MAYOTTE ; LEGUME ; PRODUIT AGRICOLE ; PRIX ; CULTURE MARAICHERE ; STATISTIQUE ; COUT DE PRODUCTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°100 - 7 p.
Cote : A6787-AG4

La culture légumière tient une place stratégique pour l’autosuffisance alimentaire de l’île. Cette publication aborde les pratiques liées à la fertilisation, qu’elle soit d’origine organique ou minérale, les calendriers de récolte, les rendements, les rotations de cultures.

LA REUNION ; AGRICULTURE ; LEGUME ; CULTURE MARAICHERE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°142 - 3 p.
Cote : A6494-AG4

Les techniques aquaponiques de production piscicole et maraîchère suscitent actuellement un intérêt grandissant dans les États et Territoires insulaires océaniens membres de la CPS. Toutefois, faute d’un recul suffisant sur la pratique de l’aquaponie dans les conditions observées dans la région, les non spécialistes ont encore bien du mal à faire la part des choses et à prendre des décisions éclairées. En octobre 2013, la CPS a réuni plusieurs experts et les représentants de pays insulaires océaniens qui s’intéressent à l’aquaponie afin de dresser un premier bilan des expériences menées à ce jour dans ce domaine et de déterminer si ce qui n’est pour l’heure qu’une belle idée pourrait à terme déboucher sur la création d’une filière aquaponique à part entière dans le Pacifique insulaire.
Les techniques aquaponiques de production piscicole et maraîchère suscitent actuellement un intérêt grandissant dans les États et Territoires insulaires océaniens membres de la CPS. Toutefois, faute d’un recul suffisant sur la pratique de l’aquaponie dans les conditions observées dans la région, les non spécialistes ont encore bien du mal à faire la part des choses et à prendre des décisions éclairées. En octobre 2013, la CPS a réuni plusieurs ...

PACIFIQUE ; AQUACULTURE ; PISCICULTURE ; CULTURE MARAICHERE ; PRODUCTION AGRICOLE ; AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; TECHNIQUE AGRICOLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 1 p.
Cote : A6493-AG4

L’aquaponie est une méthode qui consiste à joindre l’aquaculture qui est l’élevage de poissons comestibles et l’hydroponie qui représentent la méthode de faire pousser les fruits et légumes sainement de façon urbaine. En effet, les déchets créés par les poissons viennent nourrir les plantes, et celles-ci en se nourrissant, filtrent l’eau des poissons. En savoir plus : Site de la Direction des ressources marines et minières de La Polynésie : http://www.peche.pf/spip.php?rubrique258
L’aquaponie est une méthode qui consiste à joindre l’aquaculture qui est l’élevage de poissons comestibles et l’hydroponie qui représentent la méthode de faire pousser les fruits et légumes sainement de façon urbaine. En effet, les déchets créés par les poissons viennent nourrir les plantes, et celles-ci en se nourrissant, filtrent l’eau des poissons. En savoir plus : Site de la Direction des ressources marines et minières de La Polynésie : ...

POLYNESIE FRANCAISE ; AQUACULTURE ; AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; TECHNIQUE AGRICOLE ; ECOLOGIE ; PISCICULTURE ; CULTURE MARAICHERE ; PRODUCTION AGRICOLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 80 p.
Cote : R1550-AG4

La mission réalisée par NEXA consiste en une étude de faisabilité de développement d'une filière économique basée sur l'agriculture biologique à La Réunion, portant sur les produits alimentaires mais aussi les plantes aromatiques, médicinales et à parfum. Cette filière pourrait s'adresser à la fois à la demande locale comme à l'exportation, via la transformation locale.

LA REUNION ; AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; EVALUATION ; PLANTE MEDICINALE ; CULTURE MARAICHERE ; STATISTIQUE ; PRODUCTION AGRICOLE ; PROSPECTIVE ; ETUDE ECONOMIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 105 p.
Cote : R1549-AG4

Ce document constitue le rapport final de l’étude commandée par l’ODEADOM et dont l’objectif est de déterminer si, et comment, un développement de l’agriculture biologique dans les DOM est possible et envisageable.

AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; DEPARTEMENT D'OUTRE MER ; STATISTIQUE ; CULTURE MARAICHERE ; PRODUCTION AGRICOLE ; ELEVAGE ; GUADELOUPE ; GUYANE ; MARTINIQUE ; LA REUNION ; MAYOTTE ; CONCURRENCE ; RECHERCHE ; COUT DE PRODUCTION ; MAIN D'OEUVRE ; FRUIT ; LEGUME ; CANNE A SUCRE ; OEUF ; RHUM ; PROGRAMME D'OPTIONS SPECIFIQUES A L'ELOIGNEMENT ET A L'INSULARITE DES DEPARTEMENTS FRANCAIS D'OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°9 - 4 p.
Cote : A5948-AG4

Avec ses 37 exploitations certifiées, le bio représente en 2013 à peine 1% des exploitations
martiniquaises. Pourtant, pas moins de quatre associations et trois structures de collecte se partagent actuellement l’animation de cette récente filière.

MARTINIQUE ; AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; TECHNIQUE AGRICOLE ; STATISTIQUE ; EXPLOITATION AGRICOLE ; CULTURE MARAICHERE

... Lire [+]

Z