m
0

Documents  GEOPOLITIQUE | enregistrements trouvés : 246

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 301 p.
Cote : R1910-SC2

Si le Maroni est progressivement consacré comme limite entre les Guyanes (I), sa division en plusieurs branches pose au XXème siècle un problème de délimitation de la frontière sur le cours inférieur du fleuve qui conserve toujours une résonance aujourd’hui (II). La première partie du mémoire se veut donc centrée sur l’adoption du Maroni comme frontière naturelle et sur le premier différend, résolu en 1891, mais qui naît de ce choix de par la division du fleuve en 2 affluents. La deuxième partie aura plus une dimension contemporaine avec le second contesté, dit du Litani-Coulé-Coulé/ Marouini dont les négociations s’échelonnent sur tout le XXème avec des conséquences toujours actuelles aujourd’hui.
Si le Maroni est progressivement consacré comme limite entre les Guyanes (I), sa division en plusieurs branches pose au XXème siècle un problème de délimitation de la frontière sur le cours inférieur du fleuve qui conserve toujours une résonance aujourd’hui (II). La première partie du mémoire se veut donc centrée sur l’adoption du Maroni comme frontière naturelle et sur le premier différend, résolu en 1891, mais qui naît de ce choix de par la ...

GUYANE ; SURINAM ; DIFFEREND FRONTALIER ; FRONTIERE ; GEOGRAPHIE ; HISTOIRE ; PAYS BAS ; MARONI ; GEOPOLITIQUE ; ARBITRAGE ; CONTENTIEUX ; JUSTICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 466 p.
Cote : R1242-QI2

Le Brésil et la France partagent une frontière commune sur plus de 700 kilomètres, via la Guyane, région monodépartementale d'Outre-Mer française, et l'Amapá, Etat de la République fédérative du Brésil. Réalité socio-spatiale en marges à toutes les échelles malgré le différentiel socio-économique fort qu'elle marque, la frontière franco-brésilienne est devenue, depuis les années 1990, une interface politique, support de la relance des relations internationales franco-brésiliennes et des relations entre Guyane et Amapá. La thèse pose la question de cet écart en se concentrant sur la partie estuarienne de la frontière fluviale de l'Oyapock, autour des bourgs riverains de Saint-Georges (Guyane française) et d'Oiapoque (Brésil), entre lesquels un pont binational d'envergure est en construction, malgré leur rattachement routier à la marge aux polarités régionales de Cayenne et de Macapá.
Le Brésil et la France partagent une frontière commune sur plus de 700 kilomètres, via la Guyane, région monodépartementale d'Outre-Mer française, et l'Amapá, Etat de la République fédérative du Brésil. Réalité socio-spatiale en marges à toutes les échelles malgré le différentiel socio-économique fort qu'elle marque, la frontière franco-brésilienne est devenue, depuis les années 1990, une interface politique, support de la relance des relations ...

GUYANE ; AMAPA ; BRESIL ; FRONTIERE ; GEOPOLITIQUE ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; MONDIALISATION ; DIPLOMATIE ; PONT ; SAINT GEORGES DE L'OYAPOCK

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 183 p.
Cote : R1596-QJ9

Problématique : En quoi l’étude géopolitique des relations entre l’Etat français et la Nouvelle-Calédonie met-elle en lumière, à l’approche de l’échéance de l’Accord de Nouméa, l’originalité et les potentialités d’un processus de décolonisationémancipation ?

NOUVELLE CALEDONIE ; ACCORD DE NOUMEA ; CONSULTATION LOCALE ; STATUT JURIDIQUE ; DECOLONISATION ; TRANSFERT DE COMPETENCES ; AUTONOMIE ; GEOPOLITIQUE ; VIE POLITIQUE LOCALE ; INSTITUTIONS DES TERRITOIRES ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 496 p.
Cote : R1986-SC2

Depuis près de 70 ans, le peuple kanak est passé du monde invisible au monde visible. Invisible car jusqu’en 1946, les Kanak, peuple autochtone de Nouvelle-Calédonie, étaient cantonnés dans des réserves à l’écart du regard occidental. Face à un peuple viscéralement attaché à sa terre d’origine, l’Administration coloniale avait fait le choix de s’imposer par la maîtrise de l’espace. En réponse à cette stratégie de soumission spatiale, la fin du statut de l’Indigénat en 1946 révèle l’ambition d’un peuple de recouvrer son identité territoriale. Pour y parvenir, les Kanaks vont devoir emprunter de nouveaux chemins. Ce travail de recherche propose d’analyser les différents types de recomposition des territoires kanak (électoraux, coutumiers, économiques et urbains) et de mettre en perspectives les interrelations qui animent ces transformations. Ces recompositions prises dans leur ensemble participent-elles à un phénomène plus global de reconquête de l’espace néocalédonien ? Si aujourd’hui, le rôle central et incontournable des territoires kanak au sein de la société néo-calédonienne post-coloniale a été consacré par les Accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998), cette thèse s’interroge plus généralement sur la dimension territoriale du processus de décolonisation.
- Territoires Kanak : Pierre-Christophe Pantz, « la Nouvelle-Calédonie sera totalement à réinventer », Outremers360, 30 décembre 2015
Depuis près de 70 ans, le peuple kanak est passé du monde invisible au monde visible. Invisible car jusqu’en 1946, les Kanak, peuple autochtone de Nouvelle-Calédonie, étaient cantonnés dans des réserves à l’écart du regard occidental. Face à un peuple viscéralement attaché à sa terre d’origine, l’Administration coloniale avait fait le choix de s’imposer par la maîtrise de l’espace. En réponse à cette stratégie de soumission spatiale, la fin du ...

NOUVELLE CALEDONIE ; GEOPOLITIQUE ; HISTOIRE ; CANAQUE ; DROIT COUTUMIER ; POPULATION ; DECOLONISATION ; PROBLEME FONCIER ; URBANISATION ; COLONISATION ; DROIT DE VOTE ; ELECTION ; FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK ET SOCIALISTE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; AUTOCHTONE ; ACCORD DE NOUMEA ; CITOYENNETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- np.
Cote : R0865-QI3

Colloque organisé les 29,30 septembre et 1er octobre à Saint Denis de la Réunion

OCEAN INDIEN ; RELATIONS INTERNATIONALES ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; ECONOMIE INTERNATIONALE ; INDONESIE ; INDE ; DEFENSE ; GEOPOLITIQUE ; DESARMEMENT ; SECURITE INTERNATIONALE ; COOPERATION INTERREGIONALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 270 p.
Cote : R0848-QI3

Le 1er avril 1960 la République Française, lors des négogiations préalables à l'indépendance de Madagascar, maintient sa souveraineté sur les îles d'Europa, de Bassas da India, de Juan de Nova, Glorieuse et Tromelin, désignées sous le nom d'îles Eparses. Elles ne possèdent aucun intérêt économique majeur, mais à l'époque un grand intérêt stratégique. Elles sont découvertes par les Portugais dès leur arrivée dans l'océan Indien. Elles ont fait l'objet d'une prise de possession par la France à la fin du XIXe siècle. Elles sont gérées depuis les années 60 sous un régime juridique particulier dans le but d'éviter les tensions avec Madagascar, la République de Maurice et les Comores, qui ont des revendications territoriales sur ces îles. La faune et la flore sont la richesse de ces îles et la possibilité de les inscrire au patrimoine mondial de l'humanité. Cette solution permettrait de sortir de la crise par une gestion commune évoquée par le Président français à Saint-Denis en 1999. Thèse consultable : https://hal.inria.fr/tel-00488929
Le 1er avril 1960 la République Française, lors des négogiations préalables à l'indépendance de Madagascar, maintient sa souveraineté sur les îles d'Europa, de Bassas da India, de Juan de Nova, Glorieuse et Tromelin, désignées sous le nom d'îles Eparses. Elles ne possèdent aucun intérêt économique majeur, mais à l'époque un grand intérêt stratégique. Elles sont découvertes par les Portugais dès leur arrivée dans l'océan Indien. Elles ont fait ...

OCEAN INDIEN ; ILES EPARSES ; THESE ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; COOPERATION ; GEOPOLITIQUE ; STATUT JURIDIQUE ; HISTOIRE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; MADAGASCAR ; CONTENTIEUX

... Lire [+]

Z