m
0

Documents  INTEGRATION SOCIALE | enregistrements trouvés : 69

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 154 p.
Cote : R0916-QS2

Mémoire de maîtrise de géographie humaine.

GUYANE ; SURINAM ; IMMIGRATION CLANDESTINE ; DEMOGRAPHIE ; MIGRATION ; MARONI ; SAINT LAURENT DU MARONI ; GUERILLA ; REFUGIE ; INTEGRATION SOCIALE ; FRONTIERE ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 198 p.
Cote : R0933-QI4

Mémoire de maîtrise d'histoire contemporaine

GUYANE ; SURINAM ; IMMIGRATION CLANDESTINE ; DEMOGRAPHIE ; MIGRATION ; MARONI ; SAINT LAURENT DU MARONI ; GUERILLA ; REFUGIE ; INTEGRATION SOCIALE ; FRONTIERE ; HISTOIRE ; DIPLOMATIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 85 p.
Cote : R0915-QS2

Etude du département des carrières sociales de l'IUT de Tours.

ORIGINAIRE D'OUTRE MER ; EMIGRATION ; FRANCE METROPOLITAINE ; MARTINIQUE ; MOBILITE DE L'EMPLOI ; MAIN D'OEUVRE ; DEMOGRAPHIE ; STATISTIQUE ; INTEGRATION SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°37 - p.1695-1700
Cote : A2167-QS2

Loi n° 2006-911 du 24 juillet 2006 relative à l'immigration et à l'intégration , Jorf du 24/07/2006 et Décision n° 2006-539 DC du 20 juillet 2006 , Jorf du 25/07/2006 en version numérique.

LOI ; IMMIGRATION ; IMMIGRATION CLANDESTINE ; INTEGRATION SOCIALE ; CITOYENNETE ; CARTE DE SEJOUR ; REGROUPEMENT FAMILIAL ; OUTRE MER ; CONDITION D'ENTREE ET DE SEJOUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. Vol 15 - n° n°2 - p.167-187
Cote : A2408-QS2

-{N}

ORIGINAIRE D'OUTRE MER ; METROPOLE ; MIGRATION ; EMIGRATION ; IMMIGRATION ; INTEGRATION SOCIALE ; REGION ILE DE FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°358 - p. 8-51
Cote : A3717-QS5

Sommaire du dossier :
- Le "grand débat" sur l'identité nationale à Marseille (Michel Sappin)
- Identité ou identification nationale ? (Entretien avec Dominique Schnapper)
- Une identité nationale au pluriel ? (Thierry Leterre)
- Le débat sur l'identité nationale : vers un renouvellement de notre modèle d'intégration ? (Didier Lapeyronnie)

IDENTITE NATIONALE ; FRANCE ; EGALITE ; ETAT ; CITOYENNETE ; LAICITE ; LANGUE FRANCAISE ; INTEGRATION SOCIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°916 - 119 p.
Cote : A1781-QS2


- Sommaire :
**Portrait de l'immigration étrangère en France :

-Une immigration ancienne et structurelle :
Immigration de travail et exil politique (P. Milza)
La France, un pays ouvert aux apports extérieurs (H. Le Bras), (H. Le Bras)
Le tournant de 1974 (J.-L. Richard et M. Tripier)
L’évolution du nombre de demandeurs d’asile après 1974 (A. Spire)

-La population immigrée en France :
Combien d’immigrés en France ? (J. Boëldieu et C. Borrel)
La population active immigrée (C. Borrel et J. Boëldieu)
De la difficulté de mesurer l’immigration irrégulière (D. Delaunay et G. Tapinos)
Le nombre de personnes en situation irrégulière : tentatives d’évaluation (Cour des Comptes)
Retours volontaires et retours aidés (P. Weil)

-Pluralité et diversité des immigrés
Une grande migration du passé : les Italiens (M.-C. Blanc-Chaléard)
Europe de l’Est : un courant migratoire aujourd’hui modeste (A. de Tinguy)
La présence africaine en France (P. Dewitte)
Familles maghrébines : des membres aux trajectoires différenciées (A. Zehraoui)
L’immigration turque (G. Petek-Salom)
Présence et importance des populations d’origine chinoise (M. Guillon)


**Quelle intégration pour les immigrés ? :

-Assimilation, intégration ou insertion ?
Querelles sémantiques et choix politiques (J. Costa-Lascoux)
L’approche française traditionnelle : l’intégration républicaine aux dépens des différences ethniques (D. Schnapper)
Dépasser l’assimilationnisme, en conciliant intégration républicaine et diversité culturelle (Haut Conseil à l’Intégration)

-Politiques locales d’intégration et mouvements associatifs :
Diversité des politiques locales d’intégration (C. Gorgeon)
Mouvements associatifs, un rôle encore mal reconnu au niveau local (M. Poinsot)
Initiatives citoyennes des associations de migrants africains (C. Quiminal)

-De nombreux indicateurs d’intégration :
Les facteurs d’intégration (R. Schor)
Une part croissante de mariages mixtes contractés en France (J.-L. Richard)
Acquisition et exercice de la citoyenneté (J.-L. Richard)
L’école comme outil de promotion sociale (M. Laronche)
Sentiment d’intégration au moment de la retraite (C. Attias-Donfut, P. Tessier et F.-C. Wolff)

-Des discriminations persistantes :
Comportements discriminatoires à l’embauche (J.-P. Fitoussi, J. Maurice et E. Laurent)
Le racisme dans l’entreprise (P. Bataille et M. Wieviorka)
Des difficultés pour accéder au logement (FASILD)
La récente reconnaissance officielle des discriminations (P. Weil)

**L'immigration en débats :

-Populations issues de l’immigration : quelles actions prioritaires ? :
La discrimination positive territoriale (G. Calvès)
Le modèle français d’intégration à l’aune de l’expérience américaine (M. Schain)
Obstacles à une action prioritaire : l’exemple dans la fonction publique (G. Calvès)

-La mémoire de l’immigration au service de l’intégration :
La nécessaire reconnaissance du « passé composé » de la France (P. Bernard)
La loi du 23 février 2003 : un texte controversé (C. Liauzu)
Un musée de l’histoire et des cultures de l’immigration : objectifs et enjeux (J. Toubon)
Cultiver la mémoire de l’immigration : l’exemple de Nanterre (G. Perreau-Bezouille)

L’afflux migratoire au service de l’emploi ? :
L’argument démographique et ses limites (C. Deneuve)
La question des pénuries de main-d’œuvre (C. Deneuve), (F. Héran)
Limiter l’immigration familiale au profit de l’immigration économique ? (N. Sarkozy), (P. Weil)
Immigration de travail et immigration de peuplement : une distinction fragile (A. Sayad)
Un nouveau contexte décisionnel : l’Union européenne (E. Bribosia, A. Rea, et alii)

**Annexe :
Jalons de la politique française de l'immigration
Données statistiques sur la population immigrée en France
**Bibliographie complémentaire

- Sommaire :
**Portrait de l'immigration étrangère en France :

-Une immigration ancienne et structurelle :
Immigration de travail et exil politique (P. Milza)
La France, un pays ouvert aux apports extérieurs (H. Le Bras), (H. Le Bras)
Le tournant de 1974 (J.-L. Richard et M. Tripier)
L’évolution du nombre de demandeurs d’asile après 1974 (A. Spire)

-La population immigrée en France :
Combien d’immigrés en France ? (J. Boëldieu et C. ...

IMMIGRATION ; POLITIQUE DE L'IMMIGRATION ; INTEGRATION SOCIALE ; DISCRIMINATION RACIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 313 p.
Cote : O2406-TR0

À la Réunion, près de quatre actifs sur dix sont au chômage. En même temps, et contrairement à ce qui est observé en France métropolitaine, cette société ne développe aucun signe majeur « d'exclusion sociale ». D"où la question que l’on est en mesure de se poser : à quoi tient la cohésion sociale dans cette société pour le moins inégalitaire ? En pointillé se pose également la question de la place et de la fonction sociale du travail salarié dans l’organisation de la société réunionnaise.
Dans ce contexte de chômage de masse, l’économie de transferts a joué un rôle essentiel dans le processus d’intégration des populations défavorisées issues de la société traditionnelle et rurale. Le Revenu minimum d’insertion en particulier, alloué à plus d’une famille sur quatre, a provoqué une profonde mutation du rapport à l’emploi pour ces populations qui, bien souvent, n’avaient alors le choix qu’entre le sous-emploi faiblement rémunéré et le chômage non indemnisé. Les pénuries de main d’œuvre observées dans les plantations de canne à sucre sont, sur ce point, emblématiques de la transformation récente des rapports de travail dans la société créole.
À partir d’une enquête ethnographique qu’il a menée au cours de plusieurs séjours dans l’île, Nicolas Roinsard montre ainsi - dans ce qu’il nomme une sociologie des réaffiliations – combien les revenus de transferts représentent pour un grand nombre d’individus un facteur d’autonomisation relative pouvant s’articuler avec les formes de solidarité traditionnelles, beaucoup plus qu’un symptôme ou un vecteur de désaffiliation et de dépendance. Le jeu des solidarités publiques et privées permet à la société réunionnaise de pallier les conséquences sociales de son chômage de masse en assurant l’intégration de toute une frange de la population exclue de la condition salariale.
À la Réunion, près de quatre actifs sur dix sont au chômage. En même temps, et contrairement à ce qui est observé en France métropolitaine, cette société ne développe aucun signe majeur « d'exclusion sociale ». D"où la question que l’on est en mesure de se poser : à quoi tient la cohésion sociale dans cette société pour le moins inégalitaire ? En pointillé se pose également la question de la place et de la fonction sociale du travail salarié ...

LA REUNION ; CHOMAGE ; PAUVRETE ; REVENU MINIMUM ; POLITIQUE SOCIALE ; INTEGRATION SOCIALE ; COMPORTEMENT SOCIAL ; SOCIOLOGIE DU TRAVAIL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. Vol.49 - n° n°2 - p.522-530
Cote : A2923-QS2

Article consultable en ligne : http://www.persee.fr/articleAsPDF/pop_0032-4663_1994_num_49_2_4164/article_pop_0032-4663_1994_num_49_2_4164.pdf?mode=light

ORIGINAIRE D'OUTRE MER ; LOGEMENT ; FRANCE ; GRANDE BRETAGNE ; MIGRATION ; INSERTION SOCIALE ; INTEGRATION SOCIALE

... Lire [+]

Z