m
0

Documents  EXPLOITATION DES OCEANS | enregistrements trouvés : 28

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°504 - 19 p.
Cote : A7192-QJ2

La réflexion de cet article portera essentiellement sur les enjeux de la partie sud-ouest de l’océan Indien, avec une attention particulière accordée aux questions de souveraineté et de cogestion des îles Éparses.

ILES EPARSES ; OCEAN INDIEN ; GEOPOLITIQUE ; MADAGASCAR ; MAURICE ; SOUVERAINETE NATIONALE ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; CONTENTIEUX ; RESSOURCE SOUS MARINE ; DOMAINE MARITIME ; BIODIVERSITE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; PIRATERIE MARITIME ; FRONTIERE ; QUESTIONS INTERNATIONALES ; PROSPECTION PETROLIERE ; HYDROCARBURE ; MINERAI ; EXPLOITATION DES OCEANS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 203 p.
Cote : O5259-SC2

Pierre Royer, professeur agrégé d’histoire et diplômé de Sciences Po, nous livre à travers cet ouvrage une analyse transversale des enjeux liés à la maîtrise des océans. L’auteur nous présente les principales caractéristiques des espaces maritimes mondiaux. Les océans ont beau constituer 70 % de la surface terrestre, leur rôle est souvent sous-estimé. Qui a conscience que plus de 80 % du commerce mondial se fait par voie maritime et que 90 % des communications internationales empruntent des câbles sous-marins ? Loin d’être un luxe la puissance navale est une condition impérative de la liberté : liberté de commercer, d’agir pour protéger ses intérêts, de résister aux chantages sur l’accès aux ressources. Loin de l’effervescence des espaces terrestres, l’économie et les rapports de puissances qui se jouent sur les océans pourraient aussi bien être décisifs.
Pierre Royer, professeur agrégé d’histoire et diplômé de Sciences Po, nous livre à travers cet ouvrage une analyse transversale des enjeux liés à la maîtrise des océans. L’auteur nous présente les principales caractéristiques des espaces maritimes mondiaux. Les océans ont beau constituer 70 % de la surface terrestre, leur rôle est souvent sous-estimé. Qui a conscience que plus de 80 % du commerce mondial se fait par voie maritime et que 90 % des ...

GEOPOLITIQUE ; ECONOMIE DE LA MER ; EXPLOITATION DES OCEANS ; MER ; RESSOURCE SOUS MARINE ; DROIT DE LA MER ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; PIRATERIE MARITIME ; DROIT INTERNATIONAL ; HYDROCARBURE ; RELATIONS DIPLOMATIQUES ; ENERGIE MARINE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; HISTOIRE ; EQUIPEMENT PORTUAIRE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; PECHE ; POLLUTION DE LA MER ; TRANSPORT MARITIME ; NAVIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 38 p.
Cote : R1152-AG3

Ce document portant politique maritime pour la Polynésie française a été réalisé sous le pilotage conjoint de l’État et du Pays et il est diffusé pour dater du premier juillet 2010. Il sera révisé à l’occasion de chacune des réunions du comité polynésien de la mer et du littoral.

POLYNESIE FRANCAISE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; EXPLOITATION DES OCEANS ; RESSOURCE SOUS MARINE ; MER ; BIODIVERSITE ; TRAFIC MARITIME ; MARIN ; AQUACULTURE ; PECHE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 250 p.
Cote : O5083-QI3

Les océans recouvrent 71 % de la terre.Une partie des richesses marines sont déjà exploitées, et pourtant, elles demeurent peu ou mal connues. 5% seulement des océans ont été explorés de manière systématique. 750 000 espèces marines resteraient à découvrir. Les activités économiques en mer se développent, certaines offrent des perspectives nouvelles comme les énergies marines renouvelables ou les biotechnologies. Pour toutes se pose la question de leurs impacts. Or le cadre de la gouvernance des océans est complexe et inachevé, en particulier en haute mer, où aucun texte ne protège la biodiversité de manière spécifique. Le CESE s’emploie dans son rapport à illustrer les connaissances acquises, mais aussi celles qui font défaut. Il formule dans son projet d'avis des recommandations pour promouvoir une nouvelle gouvernance et un nouveau cadre des activités humaines, garant d’une exploitation durable des océans, à partir d’une approche écosystémique et concertée.
Les océans recouvrent 71 % de la terre.Une partie des richesses marines sont déjà exploitées, et pourtant, elles demeurent peu ou mal connues. 5% seulement des océans ont été explorés de manière systématique. 750 000 espèces marines resteraient à découvrir. Les activités économiques en mer se développent, certaines offrent des perspectives nouvelles comme les énergies marines renouvelables ou les biotechnologies. Pour toutes se pose la question ...

MER ; BIODIVERSITE ; ECOSYSTEME ; ENERGIE MAREMOTRICE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; GEOPOLITIQUE ; RESSOURCE SOUS MARINE ; EXPLOITATION DES OCEANS ; DROIT DE LA MER ; POLLUTION DE LA MER ; TRAFIC MARITIME ; PECHE ; AQUACULTURE ; ACTION DE L'ETAT EN MER ; DROIT INTERNATIONAL ; PETROLE OFF SHORE ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ; PLATEAU CONTINENTAL ; DOMAINE MARITIME ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 182 p.
Cote : O5092-QI3

La Convention de Montego Bay de 1982, « véritable constitution des océans », et plus précisément son article 76, donne aux pays côtiers la possibilité d’étendre leur plateau continental au-delà des 200 milles marins. Ainsi, la France grâce aux outre-mer peut espérer étendre ses droits souverains sur les ressources naturelles du sol et du sous-sol marins sur près de deux millions de km2. Le projet d'avis du CESE vise à finaliser le programme intitulé EXTRAPLAC dont s’est dotée la France pour atteindre cet objectif.
La Convention de Montego Bay de 1982, « véritable constitution des océans », et plus précisément son article 76, donne aux pays côtiers la possibilité d’étendre leur plateau continental au-delà des 200 milles marins. Ainsi, la France grâce aux outre-mer peut espérer étendre ses droits souverains sur les ressources naturelles du sol et du sous-sol marins sur près de deux millions de km2. Le projet d'avis du CESE vise à finaliser le programme ...

PLATEAU CONTINENTAL ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; RESSOURCE SOUS MARINE ; MER ; ECOSYSTEME ; EXPLOITATION DES OCEANS ; GEOPOLITIQUE ; DOMAINE MARITIME ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : QE358-RE2

M. Laurent Furst interroge M. le ministre des affaires étrangères sur la vision stratégique qu'a notre pays de l'îlot de Clipperton et de ses 435 600 km² de zone économique exclusive.

CLIPPERTON ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; RESSOURCE SOUS MARINE ; MATIERE PREMIERE ; ECOSYSTEME ; EXPLOITATION DES OCEANS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 2 p.
Cote : QE384-RE2

M. Laurent Furst appelle l'attention de Mme la ministre de l'écologie, sur le constat d'un nouveau type d'infractions constatées dans la zone économique exclusive des Terres australes et antarctiques françaises. En 2014, la marine nationale a en effet constaté que des recherches sismiques illégales ont été menées au large de Juan da Nova, vraisemblablement en vue d'une potentielle exploitation énergétique. Aussi, il lui demande quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour permettre une exploration et potentiellement à terme une exploitation légale et encadrée des ressources énergétiques et minières des îles Éparses.
M. Laurent Furst appelle l'attention de Mme la ministre de l'écologie, sur le constat d'un nouveau type d'infractions constatées dans la zone économique exclusive des Terres australes et antarctiques françaises. En 2014, la marine nationale a en effet constaté que des recherches sismiques illégales ont été menées au large de Juan da Nova, vraisemblablement en vue d'une potentielle exploitation énergétique. Aussi, il lui demande quelles mesures ...

ILES EPARSES ; OCEAN INDIEN ; SOUVERAINETE NATIONALE ; EXPLOITATION DES OCEANS ; RESSOURCE SOUS MARINE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; ACTION DE L'ETAT EN MER ; DROIT INTERNATIONAL ; DROIT DE LA MER ; HYDROCARBURE ; PROSPECTION PETROLIERE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 1 p.
Cote : QE398-QI3

M. Laurent Furst interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la position de la France par rapport à l'émergence de revendications territoriales malgaches sur les Îles Éparses.

ILES EPARSES ; OCEAN INDIEN ; SOUVERAINETE NATIONALE ; HYDROCARBURE ; EXPLOITATION DES OCEANS ; DROIT INTERNATIONAL ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; MADAGASCAR ; DIPLOMATIE ; RESSOURCE SOUS MARINE ; PROSPECTION PETROLIERE ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 2 p.
Cote : A7918-QI3

Alors que le Président de la République s'apprête à voyager en visite officielle en Australie début mai, les dirigeants de plusieurs ONG environnementales lui demandent de donner un nouveau souffle à la coopération franco-australienne en vue de la protection de l'Antarctique et de l'océan austral.

POLITIQUE INTERNATIONALE ; EXPLOITATION DES OCEANS ; PECHE ILLICITE ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; COOPERATION BILATERALE ; FRANCE - AUSTRALIE ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; CHINE ; ANTARCTIQUE

... Lire [+]

Z