m
0

Documents  MOUVEMENT INDEPENDANTISTE | enregistrements trouvés : 40

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 496 p.
Cote : R1986-SC2

Depuis près de 70 ans, le peuple kanak est passé du monde invisible au monde visible. Invisible car jusqu’en 1946, les Kanak, peuple autochtone de Nouvelle-Calédonie, étaient cantonnés dans des réserves à l’écart du regard occidental. Face à un peuple viscéralement attaché à sa terre d’origine, l’Administration coloniale avait fait le choix de s’imposer par la maîtrise de l’espace. En réponse à cette stratégie de soumission spatiale, la fin du statut de l’Indigénat en 1946 révèle l’ambition d’un peuple de recouvrer son identité territoriale. Pour y parvenir, les Kanaks vont devoir emprunter de nouveaux chemins. Ce travail de recherche propose d’analyser les différents types de recomposition des territoires kanak (électoraux, coutumiers, économiques et urbains) et de mettre en perspectives les interrelations qui animent ces transformations. Ces recompositions prises dans leur ensemble participent-elles à un phénomène plus global de reconquête de l’espace néocalédonien ? Si aujourd’hui, le rôle central et incontournable des territoires kanak au sein de la société néo-calédonienne post-coloniale a été consacré par les Accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998), cette thèse s’interroge plus généralement sur la dimension territoriale du processus de décolonisation.
- Territoires Kanak : Pierre-Christophe Pantz, « la Nouvelle-Calédonie sera totalement à réinventer », Outremers360, 30 décembre 2015
Depuis près de 70 ans, le peuple kanak est passé du monde invisible au monde visible. Invisible car jusqu’en 1946, les Kanak, peuple autochtone de Nouvelle-Calédonie, étaient cantonnés dans des réserves à l’écart du regard occidental. Face à un peuple viscéralement attaché à sa terre d’origine, l’Administration coloniale avait fait le choix de s’imposer par la maîtrise de l’espace. En réponse à cette stratégie de soumission spatiale, la fin du ...

NOUVELLE CALEDONIE ; GEOPOLITIQUE ; HISTOIRE ; CANAQUE ; DROIT COUTUMIER ; POPULATION ; DECOLONISATION ; PROBLEME FONCIER ; URBANISATION ; COLONISATION ; DROIT DE VOTE ; ELECTION ; FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK ET SOCIALISTE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; AUTOCHTONE ; ACCORD DE NOUMEA ; CITOYENNETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°187 - p.28-30
Cote : A2225-VP6

Présentation du parti politique du Président de la Polynésie française, Monsieur Oscar Temaru : le Tavini Huiraatira.
- {N}

POLYNESIE FRANCAISE ; VIE POLITIQUE LOCALE ; PARTI POLITIQUE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; AUTODETERMINATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°393 - 11 p.
Cote : A8183-VP6

Troisième collectivité française du Pacifique avec la Polynésie française et Wallis-et-Futuna, la Nouvelle-Calédonie est à un tournant de son histoire avec une possible accession à une pleine souveraineté acquise ce 4 novembre, si le corps électoral retenu le décide. Loyalistes et souverainistes s’affrontent dans les urnes pour un résultat qui, s’il intéresse l’Hexagone en premier lieu, ne manquera pas de trouver un écho sur le fenua.

NOUVELLE CALEDONIE ; REFERENDUM ; CONSULTATION LOCALE ; AUTODETERMINATION ; POLYNESIE FRANCAISE ; ACCORD DE NOUMEA ; INDEPENDANCE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; VIE POLITIQUE LOCALE ; CANAQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°132 - 13 p.
Cote : A6902-VP4

Avant la réforme statutaire de février 2004, les membres de l’Assemblée de Polynésie française étaient élus à la représentation proportionnelle bloquée, avec répartition des restes à la plus forte moyenne. Instaurant une prime majoritaire, le changement de loi électorale entrepris dans le cadre du statut organique de 2004, couplé au découpage des circonscriptions, devait parachever la domination de Gaston Flosse.

POLYNESIE FRANCAISE ; VIE POLITIQUE LOCALE ; DECOUPAGE ELECTORAL ; ELECTION ; CITOYENNETE ; CORPS ELECTORAL ; MOUVEMENT AUTONOMISTE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; LOI ELECTORALE ; SYSTEME ELECTORAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 210 p.
Cote : O5015-VP8

Avril 1988, île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. Vingt-trois gendarmes sont pris en otage par des indépendantistes kanaks qui veulent faire entendre leur cause. Pour rétablir l'ordre, la France envoie 300 militaires dont les troupes d'élite du 11e choc et le commando de nageurs de combat Hubert, tous deux spécialistes des coups de force. A leurs côtés, le GIGN, les supergendarmes tout aussi performants, connus comme les as de la négociation. Car, avant de faire parler les armes, des pourparlers sont engagés. Deux hommes se font face : le capitaine Legorjus, commandant du GIGN, et Alphonse Dianou, un indépendantiste kanak, à la tête des ravisseurs.
Avril 1988, île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. Vingt-trois gendarmes sont pris en otage par des indépendantistes kanaks qui veulent faire entendre leur cause. Pour rétablir l'ordre, la France envoie 300 militaires dont les troupes d'élite du 11e choc et le commando de nageurs de combat Hubert, tous deux spécialistes des coups de force. A leurs côtés, le GIGN, les supergendarmes tout aussi performants, connus comme les as de la négociation. Car, ...

NOUVELLE CALEDONIE ; OUVEA ; PRISE D'OTAGE ; CANAQUE ; ACCORD DE NOUMEA ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; GENDARMERIE ; GROUPE D'INTERVENTION DE LA GENDARMERIE NATIONALE ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 3 p.
Cote : A8271-VP8

À quelques jours du Comité des signataires post-référendum, Ferdinand Mélin-Soucramanien, Professeur de droit public à l’Université de Bordeaux et aussi l’un des rédacteurs du rapport Courtial/Mélin-Soucramanien sur l’Avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, explore les chemins possibles pour retrouver le consensus calédonien en partie perdu le 4 novembre dernier. Il émet notamment l’hypothèse d’« un nouvel espace de discussion afin d’imaginer un projet commun qui permettrait de stabiliser une fois pour toutes le statut institutionnel de la Nouvelle-Calédonie ». Pour l’expert, « une issue démocratique, « par le haut », est toujours possible afin que la Nouvelle-Calédonie retrouve la voie pacifique du consensus ».
À quelques jours du Comité des signataires post-référendum, Ferdinand Mélin-Soucramanien, Professeur de droit public à l’Université de Bordeaux et aussi l’un des rédacteurs du rapport Courtial/Mélin-Soucramanien sur l’Avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, explore les chemins possibles pour retrouver le consensus calédonien en partie perdu le 4 novembre dernier. Il émet notamment l’hypothèse d’« un nouvel espace de discussion afin ...

NOUVELLE CALEDONIE ; REFERENDUM ; CONSULTATION LOCALE ; ACCORD DE NOUMEA ; COMITE DES SIGNATAIRES ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; CORPS ELECTORAL ; SOUVERAINETE NATIONALE ; RESULTAT ELECTORAL ; PARTICIPATION ELECTORALE ; EVOLUTION STATUTAIRE ; VIE POLITIQUE LOCALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°14349 - 1 p.
Cote : A8138-VP5

Rare dans les médias ces derniers temps, Paul Néaoutyine, homme politique indépendantiste kanak, croit en un financement serein de l’indépendance et une relation nouvelle avec la France. La victoire du « oui » équivaudrait, à ses yeux, à « la substitution d’un modèle caduc par un autre qui lie deux États souverains ». Entretien.

NOUVELLE CALEDONIE ; REFERENDUM ; CONSULTATION LOCALE ; MOUVEMENT INDEPENDANTISTE ; AUTONOMIE LOCALE ; VIE POLITIQUE LOCALE ; INDEPENDANCE ; REPARTITION DES COMPETENCES ; FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK ET SOCIALISTE

... Lire [+]

Z