m
0

Documents  ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES | enregistrements trouvés : 19

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°438 - 3 p.
Cote : A8546-QI5

C’est l’aboutissement de plusieurs années de négociation. La Guadeloupe est devenu, le 14 mars 2019, le 11ème membre de l’OECO, l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale. En complément, articles :
- Guadeloupe la 1ère (14/03/2019) - La Guadeloupe fait son entrée ce jeudi dans l’OECO, l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale : cliquer ici
- RCI. fm (14/03/2019) - La Guadeloupe est désormais un membre associé de l'OECS : cliquer ici
- Région Guadeloupe (21/03/2019) - Les États membres de l'OECO souhaitent la bienvenue à la Guadeloupe : cliquer ici
- Dossier de presse relatif à l'adhésion de la Guadeloupe à l'OECO , Région Guadeloupe, mars 2019, 17 p. : cliquer ici
C’est l’aboutissement de plusieurs années de négociation. La Guadeloupe est devenu, le 14 mars 2019, le 11ème membre de l’OECO, l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale. En complément, articles :
- Guadeloupe la 1ère (14/03/2019) - La Guadeloupe fait son entrée ce jeudi dans l’OECO, l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale : cliquer ici
- RCI. fm (14/03/2019) - La Guadeloupe est désormais un membre associé de l'OECS : c...

GUADELOUPE ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; ORGANISATION DES ETATS DE LA CARAIBE ORIENTALE ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; CARAIBES ; PROGRAMME DE COOPERATION INTERREGIONALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 4 p.
Cote : T62-QI5

Ce mercredi 4 février 2015 marque l’adhésion historique de la Martinique à l’OECS (Organisation of Eastern Caribbean State). La Martinique est le premier territoire français à siéger désormais, en tant que membre associé, aux côtés d’Antigua et Barbuda, La Dominique, Grenade, St. Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, Montserrat et Anguilla. C'est un accord comportant 10 articles qui officialisent le statut de membre associé de la Martinique à l'organisation des états de la Caraïbe orientale. Un accord signé entre le gouvernement français et les chefs de gouvernement de l'OECO qui établit le champ de ses applications dans le champ des compétences de la région Martinique.
Ce mercredi 4 février 2015 marque l’adhésion historique de la Martinique à l’OECS (Organisation of Eastern Caribbean State). La Martinique est le premier territoire français à siéger désormais, en tant que membre associé, aux côtés d’Antigua et Barbuda, La Dominique, Grenade, St. Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, Montserrat et Anguilla. C'est un accord comportant 10 articles qui officialisent le statut de membre ...

ORGANISATION DES ETATS DE LA CARAIBE ORIENTALE ; MARTINIQUE ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; CARAIBES ; GEOPOLITIQUE ; UNION EUROPEENNE ; ACCORD DE COOPERATION ; ACCORD INTERNATIONAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 425 p.
Cote : O5236-QI3

De la fin de l'Empire colonial en 1946, à la fermeture du Centre d'Expérimentations du Pacifique (CEP) en 1996 et à l'Accord de Nouméa en 1998, la France n'a cessé de recomposer (souvent par à-coups) sa politique avec ses territoires du Pacifique Sud, ce qui n'a pas manqué d'attirer l'attention et les critiques, parfois violentes, des États et des territoires de la région. La définition et l'articulation des politiques intérieure et extérieure de la France dans le Pacifique Sud sont au coeur du présent ouvrage et posent la question des enjeux nationaux, régionaux et internationaux dont furent investies les îles françaises. Ainsi, l'implantation du CEP en Polynésie française, noyau de la politique de puissance et d'indépendance nationale de la France, a constitué un sujet de fort ressentiment des Océaniens à l'encontre de la France. Ce rejet du nucléaire a peu à peu conduit à la remise en cause de la présence territoriale de la France dans la région, d'autant que la revendication d'indépendance faisait basculer la Nouvelle-Calédonie dans la violence, au cours des années 1980. Parallèlement, durant les quarante années pendant lesquelles ont eu lieu les essais atomiques, Paris n'a pas perçu ses îles océaniennes comme des entités particulières mais les a davantage administrées comme les maillons d'un même Archipel, au service de ses ambitions de puissance. Cet ouvrage est issu de la thèse soutenue par Sarah Mohamed-Gaillard en 2005 à l'Université Paris Sorbonne - Paris IV, intitulée « La politique de la France dans le Pacifique Sud de 1946 à la fin des années 1990 ».
De la fin de l'Empire colonial en 1946, à la fermeture du Centre d'Expérimentations du Pacifique (CEP) en 1996 et à l'Accord de Nouméa en 1998, la France n'a cessé de recomposer (souvent par à-coups) sa politique avec ses territoires du Pacifique Sud, ce qui n'a pas manqué d'attirer l'attention et les critiques, parfois violentes, des États et des territoires de la région. La définition et l'articulation des politiques intérieure et extérieure ...

PACIFIQUE SUD ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; POLITIQUE NUCLEAIRE ; POLYNESIE FRANCAISE ; NOUVELLE CALEDONIE ; HISTOIRE ; POLITIQUE DE DEFENSE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; VANUATU ; WALLIS ET FUTUNA ; GEOPOLITIQUE ; DECOLONISATION ; FORUM DU PACIFIQUE SUD ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; COMMISSION DU PACIFIQUE SUD ; AUSTRALIE ; NOUVELLE ZELANDE ; STATUT JURIDIQUE ; ESSAI NUCLEAIRE ; COOPERATION ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°2 - 68 p.
Cote : A8463-QI3

La diplomatie territoriale désigne la politique étrangère pratiquée par les collectivités locales et régionales qui deviennent ainsi de véritables acteurs dans les relations internationales. Ce numéro 2 du magazine du Centre d'Analyse Géopolitique et Internationale est consultable sur ISSUU : cliquer ici
- Présentation du Centre d'Analyse Géopolitique et Internationale : cliquer ici
La diplomatie territoriale désigne la politique étrangère pratiquée par les collectivités locales et régionales qui deviennent ainsi de véritables acteurs dans les relations internationales. Ce numéro 2 du magazine du Centre d'Analyse Géopolitique et Internationale est consultable sur ISSUU : cliquer ici
- Présentation du Centre d'Analyse Géopolitique et Internationale : cliquer ici...

COOPERATION ; COOPERATION INTERREGIONALE ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; ORGANISATION DES ETATS DE LA CARAIBE ORIENTALE ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; DIPLOMATIE ; ANTILLES FRANCAISES ; GUADELOUPE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; CARAIBES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 333 p.
Cote : O5016-QI3

Le monde caraïbe, malgré sa dispersion et son étendue, constitue-t-il, dans le contexte de mondialisation actuel, une véritable région unifiée ? De quelle façon les entités du bassin caribéen s'insèrent-elles dans leur entour géographique ? Voici des analyses de spécialistes de la Caraïbe francophone, hispanophone et anglophone, issus principalement des sciences humaines et sociales.

CARAIBES ; MONDIALISATION ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; RELATIONS ECONOMIQUES ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; CARIBBEAN FORUM OF STATES ; CARIBBEAN COMMUNITY ; AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT ; POLITIQUE CULTURELLE ; MIGRATION ; SANTE ; ASSISES DES OUTRE-MER ; COOPERATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n°4 - 18 p.
Cote : A8207-QJ2

Créée, en 2001, par les États de la Caraïbe, la Cour caribéenne de justice est une juridiction internationale présentant une double originalité. D'une part, si elle assure l'interprétation et l'application du traité révisé de Chaguaramas sur lequel reposent la Communauté caribéenne et le Marché et l'Économie uniques caribéens, elle doit devenir, à terme, la juridiction suprême des États de la Communauté caribéenne appartenant au Commonwealth, suite au transfert à son profit du droit de recours jusque-là exerçable devant le Comité judiciaire du Conseil privé de la Reine d'Angleterre. D'autre part, elle bénéficie, par rapport aux États parties à son statut, d'une autonomie de gestion se manifestant tant dans la mise à l'écart des Gouvernements des États membres du processus de désignation des juges que dans la création d'un mécanisme de financement de la Cour ne dépendant pas d'allocations financières annuelles en provenance des budgets nationaux.
Créée, en 2001, par les États de la Caraïbe, la Cour caribéenne de justice est une juridiction internationale présentant une double originalité. D'une part, si elle assure l'interprétation et l'application du traité révisé de Chaguaramas sur lequel reposent la Communauté caribéenne et le Marché et l'Économie uniques caribéens, elle doit devenir, à terme, la juridiction suprême des États de la Communauté caribéenne appartenant au Commonwealth, ...

DROIT INTERNATIONAL ; JUSTICE ; CARAIBES ; CARIBBEAN COMMUNITY ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; COOPERATION ; COUR DE JUSTICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : A7361- QI3

Point de vue de Wilfrid Bertile, géographe et homme politique réunionnais sur la décision du Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) de La Réunion de ne pas participer aux Jeux des Iles de l'Océan Indien de 2019.

LA REUNION ; COMPETITION SPORTIVE ; SPORT ; COMMISSION DE L'OCEAN INDIEN ; COOPERATION INTERREGIONALE ; OCEAN INDIEN ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; RELATIONS INTERNATIONALES ; RELATIONS DIPLOMATIQUES ; COMORES ; ASSISES DES OUTRE-MER ; COOPERATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : A8549-CA2

Il n'y a pas de planète B, pas plus qu'il n'y a de Pacifique bis. Pour protéger la planète et renforcer l'économie bleue, établissons un partenariat gagnant-gagnant.

PACIFIQUE ; COOPERATION INTERREGIONALE ; ENVIRONNEMENT ; BIODIVERSITE ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ; ECONOMIE DE LA MER ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES ; COMMUNAUTE DU PACIFIQUE ; UNION EUROPEENNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z