m
0

Documents  Buisson Bernard | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°010056-05;n°2016/05/CGE/CI;n°16014-05 - 66 p.
Cote : R1750-CA2

Île tropicale située en zone cyclonique, sismique et volcanique, la Martinique est soumise à des risques naturels importants et potentiellement dévastateurs pour les personnes et les biens. Les risques technologiques majeurs sont liés aux trois établissements « Seveso » qu’elle comporte. Etude.

MARTINIQUE ; RISQUE NATUREL ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; INONDATION ; SEISME ; CATASTROPHE NATURELLE ; ERUPTION VOLCANIQUE ; ALGUE ; GESTION DE CRISE ; DECHET RADIOACTIF ; POLLUTION ATMOSPHERIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°010126-01 - 66 p.
Cote : R1749-CA2

Le Parc national de La Réunion créé en 2007 pour valoriser la richesse patrimoniale de l’ile constitue un outil de protection et de développement majeur. L’établissement assure, depuis le 1er août 2010,Ia gestion du site naturel des "Pitons, cirques et remparts", inscrit sur la liste des biens du patrimoine mondial de l’UNESCO et qui est classé en totalité en coeur de Parc, ce qui lui permet de bénéficier du niveau de protection élevé exigé par l’UNESCO. L'audit de l'établissement public du Parc national de La Réunion, inscrit au programme
2015 d’audit des établissements publics sous tutelle du ministère, a pour objet de
dresser un bilan des huit années d'existence de l'établissement et de définir les
ajustements à effectuer en particulier pour mettre en oeuvre concrètement la charte,
l'audit devant apprécier notamment les conditions de son élaboration, la qualité de la
concertation menée à cet effet et l'ambition du projet.
Le Parc national de La Réunion créé en 2007 pour valoriser la richesse patrimoniale de l’ile constitue un outil de protection et de développement majeur. L’établissement assure, depuis le 1er août 2010,Ia gestion du site naturel des "Pitons, cirques et remparts", inscrit sur la liste des biens du patrimoine mondial de l’UNESCO et qui est classé en totalité en coeur de Parc, ce qui lui permet de bénéficier du niveau de protection élevé exigé par ...

LA REUNION ; PARC NATIONAL ; PARC NATUREL ; PROTECTION DES SITES ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; PATRIMOINE NATUREL ; BIODIVERSITE ; UNESCO ; AUDIT ; GESTION D'ENTREPRISE ; OFFICE NATIONAL DES FORETS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°009459-04;n°2015/05/CGE/CI - 68 p.
Cote : R1692-CA2

Le premier constat de la mission est celui d’une fragilité des équipes. La situation d’isolement et de faible attractivité pour des cadres confirmés est amplifiée à Mayotte. Le code de l’environnement étant d’application récente à Mayotte, tout comme l’inspection des ICPE, un travail de terrain a été engagé pour identifier les installations à régulariser et pour vérifier l’adéquation du classement de celles répertoriées. La mission propose également de s’engager vers la mise en place d’une cellule de veille hydrologique. Elle suggère parallèlement d’engager l’étude de faisabilité d’un radar météo.
Le premier constat de la mission est celui d’une fragilité des équipes. La situation d’isolement et de faible attractivité pour des cadres confirmés est amplifiée à Mayotte. Le code de l’environnement étant d’application récente à Mayotte, tout comme l’inspection des ICPE, un travail de terrain a été engagé pour identifier les installations à régulariser et pour vérifier l’adéquation du classement de celles répertoriées. La mission propose ...

MAYOTTE ; RISQUE NATUREL ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; CYCLONE ; CATASTROPHE NATURELLE ; INONDATION ; POLLUTION ; SEISME ; DECHET RADIOACTIF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 008379-01 - 108 p. et Annexe 96 p.
Cote : R1563-CA5

Le développement, le besoin de logements, la croissance démographique, la construction illicite et les difficultés d’application de régies d’urbanisme font que les documents de planification parviennent difficilement à maîtriser le développement urbain. La mission considère que les difficultés dans la bande littorale sont nombreuses et monopolisent l’attention de l’État. Ses services se déclarent insatisfaits des documents de planification, les schémas d’aménagement régionaux (SAR). L’action de l’État pourrait gagner en efficacité grâce à une meilleure collaboration entre services et opérateurs.
Le développement, le besoin de logements, la croissance démographique, la construction illicite et les difficultés d’application de régies d’urbanisme font que les documents de planification parviennent difficilement à maîtriser le développement urbain. La mission considère que les difficultés dans la bande littorale sont nombreuses et monopolisent l’attention de l’État. Ses services se déclarent insatisfaits des documents de planification, les ...

URBANISME ; AMENAGEMENT DU LITTORAL ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; DEPARTEMENT D'OUTRE MER ; PROTECTION DU LITTORAL ; SCHEMA D'AMENAGEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z