m
0

Documents  ENERGIE MARINE | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 10 p.
Cote : A7327-VP6

Comment redynamiser nos littoraux ? Comment innover en mer et pour la mer ? Comment pleinement intégrer l’Hexagone et les outremers ? Comment réconcilier la France avec son potentiel maritime ? Comment en finir avec l’idée que la Mer est la poubelle des Terres ? Comment faire pour que nos jeunes s’intéressent aux métiers de la mer ? À toutes ces questions et à beaucoup d'autres, le Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon Karne Claireaux, Présidente du Bureau du Conseil National de la Mer et des Littoraux, répond en formulant 61 propositions pour la mer et l'Archipel France. En complément, article de saint-pierre et miquelon 1ère du 5 avril 2017 : http://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/61-propositions-mer-archipel-france-461241.html
Comment redynamiser nos littoraux ? Comment innover en mer et pour la mer ? Comment pleinement intégrer l’Hexagone et les outremers ? Comment réconcilier la France avec son potentiel maritime ? Comment en finir avec l’idée que la Mer est la poubelle des Terres ? Comment faire pour que nos jeunes s’intéressent aux métiers de la mer ? À toutes ces questions et à beaucoup d'autres, le Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon Karne Claireaux, Présidente ...

SAINT PIERRE ET MIQUELON ; ECONOMIE DE LA MER ; BIODIVERSITE ; DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ; DOMAINE MARITIME ; AQUACULTURE ; ENERGIE MARINE ; PETROLE OFF SHORE ; ECOSYSTEME ; CLUSTER MARITIME ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; DROIT MARITIME ; PLATEAU CONTINENTAL ; RESSOURCE SOUS MARINE ; MARIN ; PORT ; MARINE NATIONALE ; ELECTION PRESIDENTIELLE ; PROGRAMME ELECTORAL ; ENVIRONNEMENT ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 24 p.
Cote : R1709-RE1

Le Comité français de l’UICN a organisé en 2014 un séminaire sur les énergies marines renouvelables en outre-mer. L’enjeu principal était d’encourager les acteurs ultra-marins à mettre en place une stratégie de conciliation des enjeux de protection de la biodiversité de leur territoire et de développement des énergies marines renouvelables. L’urgence pour ces territoires est double : maintenir des écosystèmes en bon état d’une part et s’engager vers une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’autre part. Les débats et échanges ont été riches et ont permis de souligner 5 axes majeurs de recommandations pour le développement des énergies marines renouvelables et la protection de la biodiversité en Outre-Mer.
Le Comité français de l’UICN a organisé en 2014 un séminaire sur les énergies marines renouvelables en outre-mer. L’enjeu principal était d’encourager les acteurs ultra-marins à mettre en place une stratégie de conciliation des enjeux de protection de la biodiversité de leur territoire et de développement des énergies marines renouvelables. L’urgence pour ces territoires est double : maintenir des écosystèmes en bon état d’une part et s’engager ...

OUTRE MER ; ENERGIE RENOUVELABLE ; BIODIVERSITE ; POLITIQUE DE L'ENERGIE ; ECOSYSTEME ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; ENERGIE GEOTHERMIQUE ; ENERGIE SOLAIRE ; ENERGIE EOLIENNE ; ENERGIE MARINE ; ASSISES DES OUTRE-MER ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : P0963-FP1

Présente dans toutes les régions océaniques du globe grâce à ses outremers, la France est souveraine et responsable
d’un espace maritime de plus de 11 millions de kilomètres carrés, le second au rang des nations. Les espaces maritimes dont dispose la France, se traduisent en enjeux économiques, environnementaux, sécuritaires
et géostratégiques sur la plupart des mers de la planète. Le mouvement vers une ambition nationale maritime est né il
y a une trentaine d’années et s’est renforcé à l’occasion du Grenelle de la mer, puis des Assises de la mer et plus
récemment au travers de la mobilisation française sur la thématique Océan à l’occasion de la COP21.
Présente dans toutes les régions océaniques du globe grâce à ses outremers, la France est souveraine et responsable
d’un espace maritime de plus de 11 millions de kilomètres carrés, le second au rang des nations. Les espaces maritimes dont dispose la France, se traduisent en enjeux économiques, environnementaux, sécuritaires
et géostratégiques sur la plupart des mers de la planète. Le mouvement vers une ambition nationale maritime est né il
y a ...

BUDGET 2017 ; LOI DE FINANCES ; INDICATEUR DE PERFORMANCE ; ECONOMIE DE LA MER ; DOMAINE MARITIME ; MILIEU MARIN ; ECOSYSTEME ; GEOPOLITIQUE ; PORT ; MARIN ; CHLORDECONE ; BIODIVERSITE ; PECHE ; TRANSPORT MARITIME ; PORT MARITIME ; FRET ; NAVIGATION DE PLAISANCE ; ENERGIE MARINE ; POLLUTION DE LA MER ; ALGUE ; SECURITE MARITIME ; ACTION DE L'ETAT EN MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 19 p.
Cote : A6971-CA2

En tant que ministre de la Mer, Ségolène Royal a mis en place, en France, des actions en faveur de la protection de l’Océan : reconquête de la biodiversité et transition énergétique pour la croissance verte et bleue. Parmi les initiatives engagées pour la protection de l’océan, il y a notamment : le dépassement de l’objectif de protection de 20% des eaux territoriales de la France, la création de parcs naturels marins comme celui du Cap corse en 2016, une meilleure protection pour les aires marines protégées, les cétacées, les récifs coraliens et les mangroves, l’initiative pour Clipperton ou encore l’extension de la réserve naturelle des Terres australes françaises.
En tant que ministre de la Mer, Ségolène Royal a mis en place, en France, des actions en faveur de la protection de l’Océan : reconquête de la biodiversité et transition énergétique pour la croissance verte et bleue. Parmi les initiatives engagées pour la protection de l’océan, il y a notamment : le dépassement de l’objectif de protection de 20% des eaux territoriales de la France, la création de parcs naturels marins comme celui du Cap corse en ...

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; MER ; BIODIVERSITE ; MILIEU NATUREL ; CLIPPERTON ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; RESERVE NATURELLE MARINE ; ENERGIE MARINE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ; DOMAINE MARITIME ; RECIF CORALLIEN ; ENERGIE EOLIENNE ; ARCTIQUE ; TRANSPORT MARITIME ; ASSISES DES OUTRE-MER ; ENVIRONNEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 494 p.
Cote : O5237-SC2

En quatre parties, cette géographie rédigée par 18 auteurs aborde successivement l’océan entre imaginaire et nature, l’océan comme ressources, l’océan à travers les enjeux planétaires et la diversité des océans et des mers.

MER ; GEOGRAPHIE PHYSIQUE ; ECONOMIE DE LA MER ; RESSOURCE SOUS MARINE ; BIODIVERSITE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; MILIEU MARIN ; MARIN ; TRAFIC MARITIME ; PECHE MARITIME ; AQUACULTURE ; MARIN PECHEUR ; ECOSYSTEME ; FLOTTE DE PECHE ; PETROLE OFF SHORE ; PROSPECTION PETROLIERE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; HYDROCARBURE ; NAVIRE ; RENTABILITE ; ENERGIE MARINE ; ENERGIE THERMIQUE DES MERS ; SPORT NAUTIQUE ; TOURISME DE CROISIERE ; TRANSPORT MARITIME ; GEOPOLITIQUE ; PIRATERIE MARITIME ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; POLLUTION DE LA MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 203 p.
Cote : O5259-SC2

Pierre Royer, professeur agrégé d’histoire et diplômé de Sciences Po, nous livre à travers cet ouvrage une analyse transversale des enjeux liés à la maîtrise des océans. L’auteur nous présente les principales caractéristiques des espaces maritimes mondiaux. Les océans ont beau constituer 70 % de la surface terrestre, leur rôle est souvent sous-estimé. Qui a conscience que plus de 80 % du commerce mondial se fait par voie maritime et que 90 % des communications internationales empruntent des câbles sous-marins ? Loin d’être un luxe la puissance navale est une condition impérative de la liberté : liberté de commercer, d’agir pour protéger ses intérêts, de résister aux chantages sur l’accès aux ressources. Loin de l’effervescence des espaces terrestres, l’économie et les rapports de puissances qui se jouent sur les océans pourraient aussi bien être décisifs.
Pierre Royer, professeur agrégé d’histoire et diplômé de Sciences Po, nous livre à travers cet ouvrage une analyse transversale des enjeux liés à la maîtrise des océans. L’auteur nous présente les principales caractéristiques des espaces maritimes mondiaux. Les océans ont beau constituer 70 % de la surface terrestre, leur rôle est souvent sous-estimé. Qui a conscience que plus de 80 % du commerce mondial se fait par voie maritime et que 90 % des ...

GEOPOLITIQUE ; ECONOMIE DE LA MER ; EXPLOITATION DES OCEANS ; MER ; RESSOURCE SOUS MARINE ; DROIT DE LA MER ; POLITIQUE INTERNATIONALE ; PIRATERIE MARITIME ; DROIT INTERNATIONAL ; HYDROCARBURE ; RELATIONS DIPLOMATIQUES ; ENERGIE MARINE ; ENERGIE RENOUVELABLE ; HISTOIRE ; EQUIPEMENT PORTUAIRE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; PECHE ; POLLUTION DE LA MER ; TRANSPORT MARITIME ; NAVIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°431 - 6 p.
Cote : A7690-EG6

L’élargissement du domaine maritime de la France devrait contribuer à l’émergence d’une véritable " économie bleue " dynamique participant à la compétitivité régionale des territoires, à l’utilisation efficace des ressources, à la création d’emplois et à l’émergence de nouvelles sources de croissance, tout en préservant la biodiversité.

MARTINIQUE ; ECONOMIE DE LA MER ; DOMAINE MARITIME ; PECHE ; AQUACULTURE ; CLUSTER MARITIME ; TRANSPORT MARITIME ; PORT ; TOURISME DE CROISIERE ; ENERGIE MARINE ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°467 - 4 p.
Cote : A7538-EG6

Cette note de l'Institut d’émission des départements d’outre-mer vise à définir l’économie bleue et son poids dans le tissu économique réunionnais, ainsi qu’à appréhender les activités structurantes et d’avenir pour ce territoire. L’économie bleue constitue un axe de développement naturel pour une économie insulaire comme La Réunion. Audelà des potentiels et des spécificités propres au département, cette thématique s’intègre également dans les stratégies européennes et françaises de croissance bleue, où la mer et le littoral deviennent des moteurs de l’économie. En pièce jointe, article du Quotidien de la Réunion du 15 septembre 2017.
Cette note de l'Institut d’émission des départements d’outre-mer vise à définir l’économie bleue et son poids dans le tissu économique réunionnais, ainsi qu’à appréhender les activités structurantes et d’avenir pour ce territoire. L’économie bleue constitue un axe de développement naturel pour une économie insulaire comme La Réunion. Audelà des potentiels et des spécificités propres au département, cette thématique s’intègre également dans les ...

LA REUNION ; ECONOMIE DE LA MER ; ECONOMIE GENERALE ; PECHE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; ENERGIE MARINE ; TOURISME DE CROISIERE ; ACTION DE L'ETAT EN MER ; AQUACULTURE ; TRANSPORT MARITIME ; PORT MARITIME ; TRAFIC PORTUAIRE ; ALGUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°482 - 5 p.
Cote : A7692-EG6

Mayotte bénéficie d’un environnement maritime conséquent : 74 000 km² de Zone économique exclusive (ZEE) et un des plus grands lagons du monde, d’une superficie de 1 100 km². Perspective de croissance importante, l’économie bleue à Mayotte peut contribuer, sous certaines conditions, à un développement pérenne de l’ile. À l’heure actuelle, cette branche de l’économie reste marginale comme en atteste son poids relativement faible dans l’environnement économique et bancaire. Mis à part le transport de marchandises, le développement de l’économie bleue souffre principalement d’un manque d’innovation et d’initiatives en raison de carences en capitaux et en expertises.
Mayotte bénéficie d’un environnement maritime conséquent : 74 000 km² de Zone économique exclusive (ZEE) et un des plus grands lagons du monde, d’une superficie de 1 100 km². Perspective de croissance importante, l’économie bleue à Mayotte peut contribuer, sous certaines conditions, à un développement pérenne de l’ile. À l’heure actuelle, cette branche de l’économie reste marginale comme en atteste son poids relativement faible dans l’...

MAYOTTE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; ECONOMIE DE LA MER ; PECHE ; AQUACULTURE ; TRANSPORT MARITIME ; PORT ; FRET ; ECOSYSTEME ; ENERGIE MARINE ; TOURISME DE CROISIERE ; STATISTIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 45 p.
Cote : A7773-EG6

Dans cette étude publiée le mardi 30 janvier 2018, les Instituts d’émission d’Outre-mer, IEDOM et IEOM, se sont penchés sur l’Economie bleue dans les territoires ultramarins. " Le caractère littoral ou insulaire des départements et territoires ultramarins tourne nécessairement ces économies vers la mer " notent les Instituts. " L’émergence d’une économie bleue est ainsi une réalité ". En complément, article :
- Outre-mer à 360° du 30 janvier 2018 : http://outremers360.com/economie/economie-bleue-en-outre-mer-les-potentiels-de-developpement-decortiques-par-les-instituts-demission-doutre-mer/
Dans cette étude publiée le mardi 30 janvier 2018, les Instituts d’émission d’Outre-mer, IEDOM et IEOM, se sont penchés sur l’Economie bleue dans les territoires ultramarins. " Le caractère littoral ou insulaire des départements et territoires ultramarins tourne nécessairement ces économies vers la mer " notent les Instituts. " L’émergence d’une économie bleue est ainsi une réalité ". En complément, article :
- Outre-mer à 360° du 30 janvier ...

ECONOMIE DE LA MER ; OUTRE MER ; DOMAINE MARITIME ; FRET ; TRANSPORT MARITIME ; TOURISME DE CROISIERE ; PECHE ; AQUACULTURE ; PERLICULTURE ; ENERGIE MARINE ; CABLE SOUS MARIN ; PETROLE OFF SHORE ; ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Z