m
0

Documents  Renucci Florence | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°24 - 17 p.
Cote : A6569-QJ9

Cet article s’intéresse au rôle des juristes qui publient des analyses sur des questions de droit relatives à l’avenir de l’outre-mer à partir de 1946 jusqu’au début des années 1960. Nous avons pu ainsi mettre en évidence l’approche libérale de plusieurs spécialistes sur les questions ultramarines. Cette doctrine s’éloigne de la vision strictement coloniale, basée sur la notion de « domination », pour privilégier un modèle institutionnel relativement égalitaire entre la France et les territoires d’outre-mer encore sous sa souveraineté. Elle réclame, sur ce point, l’application d’un véritable réformisme.
Cet article s’intéresse au rôle des juristes qui publient des analyses sur des questions de droit relatives à l’avenir de l’outre-mer à partir de 1946 jusqu’au début des années 1960. Nous avons pu ainsi mettre en évidence l’approche libérale de plusieurs spécialistes sur les questions ultramarines. Cette doctrine s’éloigne de la vision strictement coloniale, basée sur la notion de « domination », pour privilégier un modèle institutionnel ...

DROIT D'OUTRE MER ; DECOLONISATION ; STATUT JURIDIQUE ; ETAT ASSOCIE ; PROTECTORAT ; IDEOLOGIE ; SOUVERAINETE NATIONALE ; FEDERALISME ; INDEPENDANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 4 - 12 p.
Cote : A9019-QJ6

Dans l'empire colonial, les magistrats français sont confrontés à des droits et coutumes pluralistes, étroitement liés à la religion et souvent éloignés de leur propre culture juridique. Ils ne peuvent les ignorer car certains de ces magistrats sont compétents pour appliquer ces normes locales dans des litiges impliquant des autochtones. Dans ces conditions, comment accèdent-ils à cette connaissance juridique ? C'est ce processus d'apprentissage que cet article se propose ici d'analyser d'un point de vue historique, tout en s'interrogeant sur ses implications actuelles, en particulier en Nouvelle Calédonie.
Dans l'empire colonial, les magistrats français sont confrontés à des droits et coutumes pluralistes, étroitement liés à la religion et souvent éloignés de leur propre culture juridique. Ils ne peuvent les ignorer car certains de ces magistrats sont compétents pour appliquer ces normes locales dans des litiges impliquant des autochtones. Dans ces conditions, comment accèdent-ils à cette connaissance juridique ? C'est ce processus d'apprentissage ...

DROIT D'OUTRE MER ; APPLICATION DU DROIT ; MAGISTRAT ; NORME JURIDIQUE ; COLONIE ; NOUVELLE CALEDONIE ; DROIT COUTUMIER ; ALGERIE ; AUTOCHTONE ; DROIT CIVIL ; STATUT PERSONNEL ; CODIFICATION

... Lire [+]

Filtrer

Type
Auteurs
Date de parution
















aide à la recherche
Z