m
0
     
Article

H 0 Découvrez la vie des chercheurs d’or qui pratiquent l’orpaillage clandestin en Guyane française. Entretien avec François-Michel Le Tourneau

H

Durieux Jeanne ; Le Tourneau François-Michel

Diploweb.com

20 décembre 2020

7 p.

A9467-RE2

GUYANE ; ORPAILLAGE ; MINE ; SURINAM ; BRESIL ; MINERAI ; AMAZONIE ; OR ; DROIT DES MINORITES ET PEUPLES AUTOCHTONES ; DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Cet entretien avec François-Michel Le Tourneau éclaire la vie des chercheurs d’or qui pratiquent l’orpaillage clandestin en Guyane française, en Amérique latine. L’exploitation illégale de cette ressource révèle combien un monde parallèle se joue ici des frontières et de la souveraineté françaises sur certaines parties de ce territoire situé au Nord du Brésil et à l’Est du Surinam. En Guyane française, les « garimpeiros » acteurs à l’origine du système de l’orpaillage clandestin ou qui en profitent directement ne sont pas des acteurs guyanais. Le terme « garimpeiros », sous-entend en effet un vrai système aux composantes multiples, à la fois économiques, sociales et culturelles, créé au Brésil et qui étend ses ramifications dans l’Amazonie brésilienne, en Guyane française, au Suriname, et jusqu’en Bolivie.

Date de publication : 20 décembre 2020

Domaine : Ressources - Matière première (RE2)

Niveau d'autorisation : Public

Localisation : Version numérique

Langue : français

Voir aussi

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

aide à la recherche
Z