m
0

Documents  Hérodote | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 145 - 10 p.
Cote : A4851-QI3

Dans cet entretien avec Hérodote, l’amiral Dufourcq précise ce que sont les visions géostratégiques de la France vis-à-vis de l’océan Indien. Vieille présence dans les Mascareignes, avec encore aujourd’hui deux départements d’outre-mer ; maintien d’une base à Djibouti ; ouverture d’une nouvelle base dans le golfe Persique : au-delà de l’implication française dans la lutte contre les pirates somaliens, compte avant tout la sécurité des voies maritimes, essentielles pour l’économie mondiale. Les stratégies maritimes de l’Inde, de la Chine et des États-Unis sont aussi évoquées, comme l’est la volonté française d’être partie prenante de toutes les instances internationales qui portent attention à un océan dont les enjeux géopolitiques ne font que croître.
Dans cet entretien avec Hérodote, l’amiral Dufourcq précise ce que sont les visions géostratégiques de la France vis-à-vis de l’océan Indien. Vieille présence dans les Mascareignes, avec encore aujourd’hui deux départements d’outre-mer ; maintien d’une base à Djibouti ; ouverture d’une nouvelle base dans le golfe Persique : au-delà de l’implication française dans la lutte contre les pirates somaliens, compte avant tout la sécurité des voies ...

OCEAN INDIEN ; PIRATERIE MARITIME ; COOPERATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 145 - 12 p.
Cote : A4852-QI3

La crise actuelle de la « vie chère » sur l’île de la Réunion est la répercussion de la même crise qui a éclaté en octobre 2011 sur l’île de Mayotte pendant plus de six semaines à la suite des mouvements antillais de 2009. Au-delà des représentations trop manichéennes, et dont il faut se garder, entre Français métropolitains, Comoriens de différentes îles, donc aux cultures, alliances passées et histoires distinctes, Mahorais et populations asiatiques ou arabes, les géopolitiques mahoraise et réunionnaise se font face et s’enchevêtrent de plus en plus. Les migrations officielles et clandestines entre le continent africain, les Comores, Mayotte et la Réunion portent en elles les germes de rivalités communautaristes croissantes au cœur même d’un Eldorado social et économique. La grande pauvreté des migrants est bien évidemment la cause profonde de ces mouvements de population que des entités politiques ou religieuses peuvent être amenées à utiliser pour développer leur niveau de puissance locale ou régionale à l’approche de rendez-vous électoraux majeurs.
La crise actuelle de la « vie chère » sur l’île de la Réunion est la répercussion de la même crise qui a éclaté en octobre 2011 sur l’île de Mayotte pendant plus de six semaines à la suite des mouvements antillais de 2009. Au-delà des représentations trop manichéennes, et dont il faut se garder, entre Français métropolitains, Comoriens de différentes îles, donc aux cultures, alliances passées et histoires distinctes, Mahorais et populations ...

COMORES ; LA REUNION ; MAYOTTE ; GEOPOLITIQUE ; CONFLIT INTERNATIONAL ; OCEAN INDIEN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 145 - 12 p.
Cote : A4853-QI3

La lutte contre la piraterie somalienne dans l’océan Indien a conduit les coalitions navales internationales à mettre en place un schéma de coopération en dehors des circuits auxquels les États riverains de l’océan Indien se réfèrent plus facilement : ONU et Union africaine par exemple. Ces schémas de coopération navale n’ont pas pu conduire à ce jour à l’éradication du phénomène de la piraterie somalienne. Ils n’ont pas renforcé non plus la coopération entre des États riverains de l’océan Indien, et d’autres, aux caractéristiques très diverses. Ils ont donc peu de chance d’être pérennisés, et de constituer par conséquent un embryon de système de sécurité dans la région de l’océan Indien. Cet article n’engage que son auteur.
La lutte contre la piraterie somalienne dans l’océan Indien a conduit les coalitions navales internationales à mettre en place un schéma de coopération en dehors des circuits auxquels les États riverains de l’océan Indien se réfèrent plus facilement : ONU et Union africaine par exemple. Ces schémas de coopération navale n’ont pas pu conduire à ce jour à l’éradication du phénomène de la piraterie somalienne. Ils n’ont pas renforcé non plus la ...

OCEAN INDIEN ; PIRATERIE MARITIME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. Vol. 4/2007 - n° n°127 - p. 103-123
Cote : A4413-SE4

Dans un territoire enclavé ou insulaire, l’accueil des «gens de l’extérieur» est rarement chaleureux de manière spontanée tant «les gens du pays» craignent, dans un contexte de relatif confinement, l’introduction de perturbations dans leur rythme de vie, dans les rapports traditionnels qu’ils entretiennent entre eux, avec la nature et plus encore dans l’utilisation qu’ils font de leur héritage culturel, base de leur «patrimoine» collectif. Et pourtant, les sociétés insulaires, en particulier celles appartenant à l’espace d’outremer français, misent beaucoup actuellement sur l’économie des loisirs et sur la pratique du tourisme pour assurer, dans une proportion souvent dominante, leur développement économique et social de manière durable. Cette situation apparemment paradoxale s’explique par les contradictions psycho sociales qui structurent le concept d’insularité.
Dans un territoire enclavé ou insulaire, l’accueil des «gens de l’extérieur» est rarement chaleureux de manière spontanée tant «les gens du pays» craignent, dans un contexte de relatif confinement, l’introduction de perturbations dans leur rythme de vie, dans les rapports traditionnels qu’ils entretiennent entre eux, avec la nature et plus encore dans l’utilisation qu’ils font de leur héritage culturel, base de leur «patrimoine» collectif. Et ...

TOURISME ; COLLECTIVITE D'OUTRE MER ; HOTELLERIE ; EQUIPEMENT TOURISTIQUE ; TOURISTE ; POLITIQUE DU TOURISME ; OUTRE MER ; PATRIMOINE CULTUREL ; DEVELOPPEMENT DURABLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. Vol. 4/2007 - n° n°127 - p. 167-177
Cote : A4450-SE4

L’Antarctique est le seul continent inhabité, consacré à la science et à la paix. Depuis le début des années 1990, il connaît un essor touristique spectaculaire, en particulier dans la Péninsule Antarctique, plus accessible et plus riche en biodiversité que le reste du continent. Au-delà de son impact sur l’environnement, le tourisme en Antarctique soulève la question de la réglementation des activités commerciales dans un continent au statut particulier, car géré collectivement depuis le traité de Washington de 1959. Mais la question du tourisme suscite aussi des tensions entre États, dont certains, outre leur présence scientifique, n’ont pas renoncé à leurs revendications territoriales sur ce continent.
L’Antarctique est le seul continent inhabité, consacré à la science et à la paix. Depuis le début des années 1990, il connaît un essor touristique spectaculaire, en particulier dans la Péninsule Antarctique, plus accessible et plus riche en biodiversité que le reste du continent. Au-delà de son impact sur l’environnement, le tourisme en Antarctique soulève la question de la réglementation des activités commerciales dans un continent au statut ...

TOURISME ; ANTARCTIQUE ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; GEOPOLITIQUE ; ILES KERGUELEN ; ILES CROZET ; TERRES AUSTRALES ANTARCTIQUES FRANCAISES ; TERRE ADELIE ; STATISTIQUE ; ECONOMIE GENERALE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°135 - 29 p.
Cote : A5797-TR2

Les événements qui ont marqué la Guadeloupe durant 44 jours ont eu un retentissement sur la géopolitique interne de l’île en mettant à jour une contestation du fonctionnement économique et politique marqué par une forte injustice sociale (la« pwofitasyon »). Le LKP « lyannaj kontpwofitasyon » (front contre les abus des situations dominantes), avec son leader charismatique Elie Domota, saura conceptualiser et rendre opérationnelle l’idée qu’une contestation unitaire peut être un outil contre les situations d’abus engendrées par les dégâts sociaux collatéraux provoqués par la mondialisation.
Les événements qui ont marqué la Guadeloupe durant 44 jours ont eu un retentissement sur la géopolitique interne de l’île en mettant à jour une contestation du fonctionnement économique et politique marqué par une forte injustice sociale (la« pwofitasyon »). Le LKP « lyannaj kontpwofitasyon » (front contre les abus des situations dominantes), avec son leader charismatique Elie Domota, saura conceptualiser et rendre opérationnelle l’idée qu’une ...

GUADELOUPE ; CRISE ECONOMIQUE ; GREVE ; CONFLIT DU TRAVAIL ; CONFLIT SOCIAL

... Lire [+]

Z