m
0

Documents  | enregistrements trouvés : 56

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n° 30-34 - 7 p.
Cote : A8810-EN1

Confronté à une demande d'un tiers (un syndicat étudiant) d'accéder aux traitements algorithmiques utilisés par l'université des Antilles dans le cadre de « Parcoursup », le Conseil d'État rejette la demande et juge que seuls les candidats disposent d'un droit d'accès.

UNIVERSITE ; CONSEIL D'ETAT ; GUADELOUPE ; ETUDIANT ; ANTILLES FRANCAISES ; SELECTION UNIVERSITAIRE ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° n°103 - 4 p.
Cote : A5676-TR3

Au deuxième trimestre 2013, le taux d'emploi en Guadeloupe s'élève à 48 %, soit 16 points de moins qu'en France métropolitaine. Le taux de chômage de 26,2 % est en hausse de 3,5 points par rapport à 2012. C'est 2,5 fois plus que dans l'hexagone. Les jeunes sont les plus touchés par le chômage mais les plus diplômés accèdent plus facilement au marché du travail.

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; MARCHE DU TRAVAIL ; EMPLOI ; CHOMAGE ; DIPLOME ; CHOMAGE DES JEUNES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 262 p.
Cote : O4827-EN1

L'école française, qui est le lieu du partage historique du grand espoir de la trilogie "Liberté, Egalité et Fraternité", pose à travers sa diversité culturelle le problème de la singularité et de l'universalité à la lumière de l'humanisme qu'elle enseigne. Se demander, au XXIe siècle, ce que l'école française en outre-mer fait à la société et à l'individu revient à évaluer l'importance persistante du poids historique des idéologies coloniales. En quoi l'identité des outre-mers ne s'accommode-t-elle pas avec l'identité nationale ?
L'école française, qui est le lieu du partage historique du grand espoir de la trilogie "Liberté, Egalité et Fraternité", pose à travers sa diversité culturelle le problème de la singularité et de l'universalité à la lumière de l'humanisme qu'elle enseigne. Se demander, au XXIe siècle, ce que l'école française en outre-mer fait à la société et à l'individu revient à évaluer l'importance persistante du poids historique des idéologies coloniales. ...

OUTRE MER ; IDENTITE CULTURELLE ; SYSTEME SCOLAIRE ; HISTOIRE ; ESCLAVAGE ; ECOLE ; GUADELOUPE ; CREOLE ; LANGUE CREOLE ; PEUPLE ET MINORITE ; ENSEIGNEMENT ; HUMANISME ; COLONIALISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 3 p.
Cote : QE577-EN1

Mme Josette Manin attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la situation de l'éducation nationale dans les outre-mer.

POLITIQUE DE L'EDUCATION ; OUTRE MER ; ENSEIGNEMENT ; GUADELOUPE ; GUYANE ; MARTINIQUE ; LA REUNION ; MAYOTTE ; ELEVE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH


Cote : QO179-EN3

Question sur la création d’une nouvelle université des Antilles et sur les conditions de fonctionnement actuel du pôle universitaire et de recherche de la Guadeloupe.

UNIVERSITE ; ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; GUADELOUPE ; GUYANE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 176 p.
Cote : O5290-EG7

En 2015, l’économie guadeloupéenne a révélé quelques signes d’amélioration après deux années d’essoufflement économique. Portée par une faible inflation et une embellie sur certains secteurs, notamment le tourisme et le commerce, la conjoncture est mieux orientée : la consommation des ménages s’est maintenue et l’indicateur du climat des affaires, traduisant le moral des chefs d'entreprise, s’est redressé, atteignant son plus haut niveau depuis 2012.
En 2015, l’économie guadeloupéenne a révélé quelques signes d’amélioration après deux années d’essoufflement économique. Portée par une faible inflation et une embellie sur certains secteurs, notamment le tourisme et le commerce, la conjoncture est mieux orientée : la consommation des ménages s’est maintenue et l’indicateur du climat des affaires, traduisant le moral des chefs d'entreprise, s’est redressé, atteignant son plus haut niveau depuis ...

GUADELOUPE ; SITUATION ECONOMIQUE ; EMPLOI ; CHOMAGE ; STATISTIQUE ; DEMOGRAPHIE ; FINANCES PUBLIQUES ; FISCALITE LOCALE ; PRIX ; AGRICULTURE ; BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ; TOURISME ; TRANSPORT ; EDUCATION ; SANTE ; BANQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 176 p.
Cote : O5342-EG7

Cet ouvrage présente de façon détaillée la situation économique et financière de La Guadeloupe, pour l'année 2016, au travers de données chiffrées et d’analyses sectorielles.

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; SITUATION ECONOMIQUE ; EMPLOI ; CHOMAGE ; TOURISME ; DEMOGRAPHIE ; COMMERCE EXTERIEUR ; GEOGRAPHIE ; CLIMAT ; FINANCES PUBLIQUES ; FISCALITE LOCALE ; AGRICULTURE ; TRANSPORT ; BANQUE ; EDUCATION ; SANTE ; LOGEMENT ; ORGANISATION ADMINISTRATIVE ; STATUT JURIDIQUE ; ASSISES DES OUTRE-MER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 182 p.
Cote : O5369-EG7

Bien que la situation conjoncturelle s’améliore sur le plan économique en 2018, l’environnement contraignant qui s’impose à la Guadeloupe amplifie les nombreuses difficultés de l’archipel, en particulier l’insularité, la forte exposition aux aléas climatiques (ouragans) et environnementaux (sargasses), la faible taille du marché domestique, l’éloignement des marchés métropolitain et européen et la très faible intégration des marchés caribéens. Ceci pousse notamment les jeunes actifs et les étudiants au départ, accélérant le vieillissement de la population, ce qui constitue un véritable enjeu de société pour la Guadeloupe dans les prochaines décennies.
Bien que la situation conjoncturelle s’améliore sur le plan économique en 2018, l’environnement contraignant qui s’impose à la Guadeloupe amplifie les nombreuses difficultés de l’archipel, en particulier l’insularité, la forte exposition aux aléas climatiques (ouragans) et environnementaux (sargasses), la faible taille du marché domestique, l’éloignement des marchés métropolitain et européen et la très faible intégration des marchés caribéens. ...

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; SITUATION ECONOMIQUE ; GEOGRAPHIE ; STATUT JURIDIQUE ; DEMOGRAPHIE ; EMPLOI ; CHOMAGE ; COMMERCE EXTERIEUR ; FINANCES LOCALES ; FISCALITE ; EDUCATION ; SANTE ; LOGEMENT ; TRANSPORT ; SECTEUR D'ACTIVITE ; TOURISME ; AGRICULTURE ; PECHE ; BANQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 192 p.
Cote : O5379-EG7

Le Rapport annuel 2019 de l’IEDOM est une photographie de la situation économique avant la crise sanitaire. Les chiffres collectés avec le concours des différents acteurs publics et financiers une analyse du territoire avant le confinement. Cette dernière demeure privés de l’archipel permettent d’apporter aux responsables politiques et acteurs économiques fondamentale afin d’alimenter la réflexion et la prise de décision pour impulser la reprise.

Après un ralentissement de la croissance économique en 2018 (+2,1 % contre +3,7 % en 2017), le climat des affaires, marqué par les conflits sociaux et plusieurs incertitudes, s’est dégradé en 2019.

La consommation des ménages a ralenti, en dépit d’une hausse de la masse salariale du secteur privé et d’un niveau d’inflation modéré. Les importations de biens destinés aux ménages ont reculé. Toutefois, l’investissement privé s’est maintenu. Les importations de biens d’investissement et les crédits octroyés aux entreprises sont restés bien orientés en 2019. Sur le marché du travail, la diminution du nombre de demandeurs d’emploi s’est poursuivie. En matière de commerce extérieur, les importations ont augmenté, tandis que les exportations sont restées stables.
Le Rapport annuel 2019 de l’IEDOM est une photographie de la situation économique avant la crise sanitaire. Les chiffres collectés avec le concours des différents acteurs publics et financiers une analyse du territoire avant le confinement. Cette dernière demeure privés de l’archipel permettent d’apporter aux responsables politiques et acteurs économiques fondamentale afin d’alimenter la réflexion et la prise de décision pour impulser la ...

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; SITUATION ECONOMIQUE ; GEOGRAPHIE ; STATUT JURIDIQUE ; DEMOGRAPHIE ; EMPLOI ; CHOMAGE ; COMMERCE EXTERIEUR ; FINANCES LOCALES ; FISCALITE ; EDUCATION ; SANTE ; LOGEMENT ; TRANSPORT ; SECTEUR D'ACTIVITE ; TOURISME ; AGRICULTURE ; PECHE ; BANQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- 192 p.
Cote : O5423-EG7

Le Rapport annuel économique de l’IEDOM Guadeloupe, élaboré avec le concours des différents acteurs publics et privés de l’archipel, permet d’apporter aux responsables politiques, économiques et financiers une analyse économique et monétaire du territoire. Il alimente notamment la réflexion et la prise de décision pour impulser la reprise après une année 2020 marquée par la crise du Covid-19.

L’économie de la Guadeloupe est durement touchée par la crise en 2020, après avoir déjà connu un ralentissement de sa croissance en 2019 (+0,6 % après +2,2 % en 2018). Selon le partenariat CEROM (Comptes économiques rapides pour l’Outre-mer), la situation inédite de confinement de la population du 17 mars au 11 mai 2020 est à l’origine d’un recul de l’activité économique estimé à 3 points de PIB globalement sur l’année.

Néanmoins, compte tenu du poids important du secteur non marchand dans l’économie guadeloupéenne (38,7 % de la valeur ajoutée en 2016) qui joue un rôle d’amortisseur en période de crise, mais également de la mise en place de nombreux dispositifs de soutien pour les agents économiques (prêts garantis par l’État, chômage partiel, report de charges, etc.), la baisse de l’activité apparaît plus mesurée par rapport à l’échelle nationale, ou encore en comparaison d’autres îles de la Caraïbe dont la structure économique est plus dépendante du tourisme.

L’ensemble des secteurs est impacté par la crise, notamment le tourisme dont l’activité chute de moitié par rapport à l’année précédente. À contrario, les banques n’accusent qu’une faible baisse de leur PNB sur l’année (-0,8 %). Les prêts garantis par l’État, dont près de 4 500 entreprises guadeloupéennes bénéficient à la mi-avril 2021 pour un montant de 670 M€ (dont près de 90 % pour les TPE et PME), dynamisent l’activité bancaire. Celle-ci se caractérise également par un essor de l’épargne financière, en lien avec la baisse de la consommation des ménages et la mise en réserve d’une partie des PGE par les entreprises par sécurité.
Le Rapport annuel économique de l’IEDOM Guadeloupe, élaboré avec le concours des différents acteurs publics et privés de l’archipel, permet d’apporter aux responsables politiques, économiques et financiers une analyse économique et monétaire du territoire. Il alimente notamment la réflexion et la prise de décision pour impulser la reprise après une année 2020 marquée par la crise du Covid-19.

L’économie de la Guadeloupe est durement touchée par ...

GUADELOUPE ; STATISTIQUE ; SITUATION ECONOMIQUE ; GEOGRAPHIE ; STATUT JURIDIQUE ; DEMOGRAPHIE ; EMPLOI ; CHOMAGE ; COMMERCE EXTERIEUR ; FINANCES LOCALES ; FISCALITE ; EDUCATION ; SANTE ; LOGEMENT ; TRANSPORT ; SECTEUR D'ACTIVITE ; TOURISME ; AGRICULTURE ; PECHE ; BANQUE ; COVID-19 ; DECIGEOM

... Lire [+]

Z